(Publicité)
 

L'infirmière Libérale Magazine n° 345 du 01/03/2018

DÉPRESCRIPTION

Actualité

Laure Martin  

Si l’arrêt d’un médicament ne peut se faire sans l’avis d’un médecin, il convient néanmoins de réévaluer sa pertinence, notamment chez les patients âgés polymédiqués. Le Syndicat national des professionnels infirmiers encourage ainsi les infirmières à assumer leurs responsabilités dans le cadre des prescriptions médicales. Une démarche aussi possible à domicile.

« Nous estimons qu’il relève des compétences et du rôle propre des infirmières de se positionner en médiateur entre la personne âgée et le médecin concernant la prescription des médicaments, souligne Thierry Amouroux, secrétaire général du Syndicat national des...


Abonné, vous avez un compte ?




Mot de passe oublié ?

Abonné, vous n'avez pas de compte ?


Je crée un compte

Notre service client est à votre disposition au numéro vert : 0800 94 98 92 (appel gratuit à partir d'un fixe).

Vous n'êtes pas abonné ?


Je m'abonne

Articles de la même rubrique d'un même numéro

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...