La réflexion architecturale au service de la psychiatrie | Espace Infirmier
 

Objectif Soins n° 194 du 01/03/2011

 

Actualités

Orianne Hurstel  

GÉRIATRIE/PSYCHIATRIE → Le concept original de l’UPSA de Vichy articule architecture et environnement pour répondre à des besoins spécifiques de sociabilité et de sérénité.

Le 21 janvier dernier, à Vichy (Allier), a été inauguré un UPSA (Unité de Psychiatrie du Sujet Âgé) dont le projet architectural apporte une réponse originale et marquante au parti pris médical. En effet, le sujet âgé souffrant de trouble psychique est de fait accablé d’une « double peine » : une attention toute particulière doit être portée au maintien ou à la restauration d’une certaine sérénité de vie et d’expression.

Un espace pensé pour patients et soignants

Ce bâtiment, conçu par le cabinet Arodie Damian Architectures, s’est voulu le reflet de ces considérations. Ainsi, les multiples lieux de recueillement et d’intimité facilitent la cohabitation des différentes pathologies. L’espace est articulé en deux « volumes ». Le premier, à l’est, comprend les locaux communs, l’administration, la logistique : 19lits (dont 13 chambres individuelles), deux patios, un salon, soit des espaces de sociabilité ouverts sur un jardin sécurisé, comme une parenthèse entre espace public et espace privé. Le second, à l’ouest, comporte 6 chambres individuelles qui accueillent les patients en crise.

Sérénité de l’environnement, sérénité des soins

Outre une préoccupation quant à la qualité environnementale (construction, gestion, confort), le choix des matériaux devrait également participer au bien-être des patients : des matériaux bruts, dénués de facteurs anxiogènes et plutôt chaleureux, font écho à une nature verdoyante et à une pénétration maximale de la lumière naturelle.

Une unité conçue comme un outil de soins profitable au patient mais permettant surtout aux soignants un abord thérapeutique plus serein et efficace, au carrefour délicat de la gériatrie et de la psychiatrie.

Centre hospitalier Jacques Lacarin : www.ch-vichy.fr

brèves

A savoir…

ETUDE PROJET ELFE

Première en France, 20 000 enfants vont être suivis de leur naissance à l’âge adulte sous l’angle de la santé, du rapport santé-environnement, et des sciences sociales.

Lancée en 2007 auprès de 1 000 familles de 12 départements, elle sera généralisée à l’ensemble du territoire fin mars 2011 et s’étendra sur 20 ans.

ELFE mobilise plus de 400 chercheurs répartis sur 60 laboratoires.

ALERTE JEUNES ET ALCOOL

Dans un rapport rendu le 11 février, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) alerte sur la consommation grandissante et démesurée d’alcool chez les jeunes. Au plan mondial, 320 000 personnes de 15 à 29 ans meurent de l’alcool chaque année, soit 9 % de la mortalité totale de ce groupe d’âge, contre 4 % de mortalité de la population générale. L’OMS appelle à mettre en place des mesures radicales au plus vite.

NOMINATION NOUVELLE TÊTE

Par décret du président de la République en date du 22 février, le Pr Dominique Maraninchi a été nommé directeur général de l’Afssaps. Auparavant président du conseil d’administration de l’INCa, le Pr Maraninchi est professeur de cancérologie à la faculté de médecine de Marseille. Dès 1981, il a créé une unité pilote de greffe de moelle à l’institut Paoli-Calmettes qu’il a ensuite dirigé pendant 16 ans.