L'infirmière Magazine n° 290 du 01/12/2011

PSYCHIATRIE

ACTUALITÉ

Jean-Marie Delarue, contrôleur général des lieux de privation de liberté, estime que l’application de la loi du 5 juillet 2011(1) ne peut se faire que sous certaines conditions.

L’INFIRMIÈRE MAGAZINE : Cette loi est-elle, selon vous, un progrès pour les patients ?

JEAN-MARIE DELARUE : Il faut tout d’abord rappeler que l’hospitalisation sans le consentement est une mesure destinée à soigner les patients. Cependant, c’est aussi une...




Cette page est réservée aux membres du site

Vous avez un compte ?



Mot de passe oublié ?

Vous n'avez pas de compte ?


Se créer un compte


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...