(Publicité)
 

L'infirmière Magazine n° 377 du 01/12/2016

FORMATION

PRISE EN CHARGE

SOPHIE KOMAROFF

La recherche d’une analgésie optimale est une priorité absolue chez la victime d’une brûlure compte tenu des conséquences sur les plans physique et psychique de la douleur. Charge au soignant de bien l’évaluer pour mieux soulager les patients.

La douleur par brûlure est nociceptive, c’est-à-dire qu’elle est générée par un excès de stimulation des nocicepteurs, qui sont les récepteurs de la douleur. Elle a une fonction d’alarme car il y a une lésion physique. La douleur est due à la brûlure elle-même, majorée par les...


Abonné, vous avez un compte ?




Mot de passe oublié ?

Abonné, vous n'avez pas de compte ?


Je crée un compte

Notre service client est à votre disposition au numéro vert : 0800 94 98 92 (appel gratuit à partir d'un fixe).

Vous n'êtes pas abonné ?


Je m'abonne
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...