L'infirmière Libérale Magazine n° 339 du 01/09/2017

PHARMACOLOGIE

Actualité

Marie Fuks  

En raison de données de sécurité jugées préoccupantes, l’ANSM réduit drastiquement la prescription maximale du baclofène dans la prise en charge de l’alcoolo-dépendance.

Le 24 juillet, quatre mois après le renouvellement pour un an de la recommandation temporaire d’utilisation (RTU) initiée en 2014 pour le baclofène (relaxant musculaire) dans le traitement de l’alcoolo-dépendance, l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) a jugé,...




Cette page est réservée aux membres du site

Vous avez un compte ?



Mot de passe oublié ?

Vous n'avez pas de compte ?


Se créer un compte


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...