L'infirmière Libérale Magazine n° 320 du 01/12/2015

VU

Actualité

Marie-Claude Daydé  

La fille d’une patiente de 84 ans vivant en Ehpad s’interroge sur la façon dont est évaluée la douleur de sa mère qui « n’est pas correctement soulagée ». Pour l’évaluation, première étape de la prise en charge de la douleur [cf. notre article du numéro 314 de mai, pp. 42-43], les infirmières utilisent l’Échelle visuelle analogique (EVA) et les aides-soignantes l’échelle Algoplus. Comment comprendre cette double utilisation ? D’autant que l’EVA...




Cette page est réservée aux membres du site

Vous avez un compte ?



Mot de passe oublié ?

Vous n'avez pas de compte ?


Se créer un compte


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...