L'infirmière n° 009 du 01/06/2021

 

JE ME FORME

PRISE EN CHARGE

Thierry Pennable*   Dr Jeremy Lupu**   Marie-Laure Allouis***  


*chef de clinique du service d’onco-dermatologie de l’Institut Gustave-Roussy de Villejuif (Val-de-Marne)
**infirmière en bio-esthétique au pôle cancérologie de l’hôpital européen Georges-Pompidou de Paris

PRÉSENTATION

Les toxicités cutanées induites par les chimiothérapies anticancéreuses peuvent limiter la poursuite du traitement et ont souvent un retentissement important sur la vie du patient. Elles doivent donc être repérées et traitées le plus préco cement possible, soit par des soins de support socio-esthétiques, soit médicalement. En donnant elle-même des conseils ou en incitant le patient à signaler toute gêne ressentie au service d’oncologie, l’infirmière...


Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.
Je m'abonne

Vous avez un compte ?




Mot de passe oublié ?

Abonné, vous n'avez pas de compte ?


Je crée un compte

Notre service client est à votre disposition au numéro : 01 84 18 10 56 ou bien directement par email : service-clients@espaceinfirmier.fr

Vous n'êtes pas abonné ?

Je m'abonne