(Publicité)
 

Objectif Soins n° 244 du 01/03/2016

Gestion des risques

Anne-Lise Favier  

Et si le cuivre était la solution pour lutter contre la propagation des certaines bactéries responsables d’infections nosocomiales ? Si quelques établissements s’y sont essayés, pour le moment, il n’existe pas de preuves suffisantes pour que les autorités sanitaires le recommandent à grande échelle.

Les propriétés bactéricides du cuivre sont connues depuis l’Égypte ancienne de manière empirique et, dès l’Antiquité, Hippocrate l’utilisait pour soigner les ulcères aux jambes. Aujourd’hui, c’est dans le champ hospitalier que ses propriétés bactéricides tentent de...


Abonné, vous avez un compte ?




Mot de passe oublié ?

Abonné, vous n'avez pas de compte ?


Je crée un compte

Notre service client est à votre disposition au numéro vert : 0800 94 98 92 (appel gratuit à partir d'un fixe).

Vous n'êtes pas abonné ?


Je m'abonne
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...