(Publicité)
 

Objectif Soins n° 240 du 01/11/2015

Revue de presse

La jeune infirmière britannique infectée par le virus Ebola il y a près d’un an, déclarée guérie en janvier dernier, a dû être hospitalisée début octobre en raison d’une “complication tardive inhabituelle” provoquée par le virus. Détectée positive à son retour du Sierra Leone, elle avait été traitée par un antiviral expérimental et du plasma sanguin prélevé chez une personne ayant survécu au virus Ebola. Le virus peut survivre dans l’organisme des rescapés dans...


Abonné, vous avez un compte ?




Mot de passe oublié ?

Abonné, vous n'avez pas de compte ?


Je crée un compte

Notre service client est à votre disposition au numéro vert : 0800 94 98 92 (appel gratuit à partir d'un fixe).

Vous n'êtes pas abonné ?


Je m'abonne
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...