(Publicité)
 

Objectif Soins n° 224 du 01/03/2014

Économie de la santé

Didier JAFFRE  

Le 4 décembre dernier, la ministre des Affaires sociales et de la Santé a publié une circulaire visant au positionnement et au développement de l’hospitalisation à domicile (HAD) en France, en proposant de doubler le nombre de séjours en HAD d’ici 2018. Car si l’HAD existe maintenant depuis plus de dix ans, force est de constater qu’elle n’a pas encore pris la place et l’essor attendus par les pouvoirs publics mais également par les patients et leurs familles.

L’HAD souffre encore d’un manque d’image vis-à-vis des médecins libéraux qui ne la prescrivent pas car généralement peu réactive ou tout simplement pas connue ; des autres professionnels de santé (infirmiers libéraux par exemple) qui peuvent vivre l’HAD comme une forme de...


Abonné, vous avez un compte ?




Mot de passe oublié ?

Abonné, vous n'avez pas de compte ?


Je crée un compte

Notre service client est à votre disposition au numéro vert : 0800 94 98 92 (appel gratuit à partir d'un fixe).

Vous n'êtes pas abonné ?


Je m'abonne
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...