(Publicité)
 

Objectif Soins n° 190 du 01/11/2010

Point sur

Thierry Pennable  

L’hyperactivité concernerait 5 % des enfants en âge d’être scolarisé. Largement médiatisée dans la presse grand public, la reconnaissance de ce trouble continue de susciter des débats animés. Quand elle est diagnostiquée, sa prise en charge est souvent associée la prescription d’un psychostimulant, autre point fort de la polémique.

Appelée autrefois hyperkinésie, instabilité psychomotrice, ou dysfonctionnement cérébral mineur, l’hyperactivité de l’enfant est actuellement décrite sous l’appellation du “trouble de l’attention/ hyperactivité” (TDAH) en référence au DSMIV (Diagnostic and Statistical...


Abonné, vous avez un compte ?




Mot de passe oublié ?

Abonné, vous n'avez pas de compte ?


Je crée un compte

Notre service client est à votre disposition au numéro vert : 0800 94 98 92 (appel gratuit à partir d'un fixe).

Vous n'êtes pas abonné ?


Je m'abonne
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...