(Publicité)
 

L'infirmière Magazine n° 392 du 01/04/2018

BLOC OPÉRATOIRE

SUR LE TERRAIN

MON QUOTIDIEN

K. R.*   Michèle Ollier**  


*Cadre de Santé Iade, Institut Curie, Paris

J’ai passé plusieurs années au bloc opératoire et j’ai beaucoup souffertdu froid. D’autant que je suis frileuse ! Le travail d’une infirmière anesthésiste étant parfois relativement statique, on est quasiment immobile dans cette salle glacée. Et on se sent mal… », confie Michèle Ollier, cadre de santé Iade à l’Institut Curie, à Paris. Si les salles d’opération maintiennent des températures relativement fraîches, c’est avant tout pour éviter le...


Abonné, vous avez un compte ?




Mot de passe oublié ?

Abonné, vous n'avez pas de compte ?


Je crée un compte

Notre service client est à votre disposition au numéro vert : 0800 94 98 92 (appel gratuit à partir d'un fixe).

Vous n'êtes pas abonné ?


Je m'abonne
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...