(Publicité)
 

L'infirmière Libérale Magazine n° 327 du 01/07/2016

Cahier de formation

Savoir faire

Vous devez poser une perfusion intraveineuse sur trois heures « en surveillance continue », comme l’indique l’ordonnance, chez M. E., patient immunodéprimé. Le médecin a également prescrit la réalisation d’un pansement chirurgical. Vous vous demandez si vous devez coter 1 AMI 15 + 1 AMI 2 lorsdu branchement et 1 AMI 5 lors du débranchement, plus un IFD à chaque fois.

Pour ce soin de perfusion qui fait pleinement partie de votre compétence et qui est bien réalisé sous surveillance continue, en restant sur place donc, la seule possibilité est d’appliquer un forfait AMI 10 suivi de deux forfaits AMI 6 par heure, le tout se cumulant, en dérogation à l’article 11B, dans le cadre de la perfusion. Quant au pansement, il s’agit ici d’un second acte, coté à moitié selon la règle de la NGAP. Soit 1 AMI 10 + 1 AMI 6 + 1 AMI 6 + 1 AMI 2 à 50 % + 1 IFD.

UNE TARIFICATION FORFAITISÉE

La facturation des perfusions a été entièrement revue par la décision de l’Uncam du 21 juillet 2014. Depuis le 1er octobre 2014, les forfaits remplacent toutes les cotations au détail.

Selon le protocole thérapeutique établi par le...


Abonné, vous avez un compte ?




Mot de passe oublié ?

Abonné, vous n'avez pas de compte ?


Je crée un compte

Notre service client est à votre disposition au numéro vert : 0800 94 98 92 (appel gratuit à partir d'un fixe).

Vous n'êtes pas abonné ?


Je m'abonne
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...