(Publicité)
 
10/12/2018

Élections dans la fonction publique hospitalière : participation en baisse

Entre le 29 novembre et le 6 décembre 2018 se sont tenues les élections professionnelles dans les trois versants de la fonction publique (État, territorial et hospitalier). Les élus représentants du personnel, arrivés au terme de leur mandat de quatre ans, siègent dans les organismes consultatifs de la fonction publique ; ces instances sont consultées par les employeurs publics sur des sujets tels que l’organisation des services, les orientations de la politique indemnitaire, les conditions de travail, la situation individuelle et la carrière des agents. Mais surtout, ces élections déterminent la représentativité syndicale et la répartition des différentes forces du dialogue social au sein de la fonction publique.

Les résultats définitifs seront connus le 11 décembre prochain. En attendant, la Direction générale de l'administration et de la fonction publique (DGAFP) a publié les statistiques de participation au scrutin. De manière générale, le taux de participation a baissé sur l’ensemble des personnels de la fonction publique : - 2,9 % en 2018 par rapport au scrutin de 2014. C’est dans le secteur hospitalier que le taux de participation est le plus faible : sur l’ensemble de la fonction publique, l’élection a rassemblé 49,9 % des votants. Dans la fonction publique hospitalière, la participation a baissé de 5,5 % : elle était de 50,2 % en 2014 et cette année 44,7 % des 1 061 248 inscrits se sont rendus aux urnes. Mais le véritable enjeu de ce scrutin, c’est le rapport de forces qui va évoluer - ou non - entre les différents mouvements syndicaux : en 2014, la CGT était arrivée en tête, devant la CFDT.

Véronique Seignard-Kowalewski


 




Catalogues des Éditions Lamarre

CATALOGUE GÉNÉRAL

Téléchargez
Feuilletez
ÉTUDIANTS EN IFSI ET ÉLÈVES AS/AP

Téléchargez
Feuilletez
Commandez nos ouvrages

À découvrir

Qualité, sécurité des soins et recherche infirmière


La démarche qualité a un peu plus de 20 ans. Nombre de professionnels de santé y ont maintenant participé. Pour autant, les liens entre les travaux de recherche, l'élaboration des recommandations professionnelles, leur utilisation, particulièrement dans le cadre de l'évaluation des pratiques reste encore trop floue pour la majorité d'entre eux

En savoir +

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...