(Publicité)
 


05/01/2018

Revalorisation : les cadres Iade se sentent oubliés

Suite à la reconnaissance de leur formation au niveau master en 2014, les infirmières anesthésistes de la Fonction publique hospitalière ont réclamé et obtenu des revalorisations salariales importantes. Sauf que celles-ci n’ont pas été accordées à leurs cadres qui réclament aujourd’hui un maintien du différentiel de rémunération au travers d’une pétition.

Un arrêté et un décret, parus le 6 novembre dernier, portent la prime spéciale des infirmières anesthésistes diplômées d’État (Iade) à 180 euros au lieu des 120 euros précédemment. Une nouvelle bonification indiciaire (NBI) de 15 points leur a également été attribuée à la même occasion. « Ces revalorisations ne concernent que les Iade qui sont au contact du patient et l’encadrement en a été exclu, regrette Gérard Leyendecker, cadre Iade au centre hospitalier de Sarrebourg. Nous nous réjouissons, bien entendu, des revalorisations obtenues pour les Iade mais nous souhaitons que le différentiel de rémunération entre les IDE et leurs cadres soit préservé afin de maintenir l’attractivité de l’encadrement. » Historiquement, un cadre Iade gagnait environ 200 euros de plus par mois qu’un Iade. Ce delta est tombé, depuis le mois de décembre, à une quarantaine d’euros en fin de carrière, selon les calculs de Gérard Leyendecker.

Question de réciprocité

C’est la raison pour laquelle Gérard Leyendecker, Iade depuis 1990 et cadre depuis 2000, a lancé une pétition, adressée à ses collègues via une mailing list qu’il avait constituée à l’époque où avaient commencé les négociations salariales des Iade. Selon lui, il y aurait entre 400 et 500 cadres Iade en exercice et 300 d’entre eux lui ont déjà retourné la pétition en trois semaines. Gérard Leyendecker a également écrit à la ministre de la Santé et au ministre des Comptes publics mais sans obtenir de réponse. La pétition vient d’être mise en ligne sur le site web du Syndical national des professions infirmières (SNPI-CFE-CGC).

« Notre action ne se situe pas contre les syndicats qui sont à la table des négociations, tient encore à préciser Gérard Leyendecker. Mais les cadres Iade veulent aujourd’hui être entendus. Il n’y a pas de raisons que ce qui a été accordé à 10 000 Iade ne le soit pas quelques centaines de cadres. ». Dans les autres spécialités, pour l’heure, subsiste le différentiel de rémunération entre IDE et cadres. « Dans l’attente d’une réflexion plus globale sur l’encadrement paramédical et la place des cadres spécialisés, nous demandons de rétablir un différentiel salarial acceptable et cohérent » met en garde la pétition des cadres anesthésistes.

Véronique Hunsinger

Réagir à l'actualité

Pseudo :


(Publicité)

Catalogues des Éditions Lamarre

CATALOGUE GÉNÉRAL

Téléchargez
Feuilletez
ÉTUDIANTS EN IFSI ET ÉLÈVES AS/AP

Téléchargez
Feuilletez
Commandez nos ouvrages

À découvrir

Abrégé d’auto apprentissage en anatomie et physiologie


Voici l'indispensable ouvrage d'exercices pour maîtriser toute l'anatomie et la physiologie !

Un véritable guide de découverte et d'apprentissage de l'anatomie à destination des étudiants en Ifsi.

Le livre propose 6 rubriques pour réviser l’essentiel :
- Une représentation schématique du corps humain
- Des objectifs éducationnels
- Une série d’affirmations de type vrai/faux et des schémas à légender
- Un score chiffré
- Des schémas en couleurs
- Des tableaux synthétiques

En savoir +

(Publicité)

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...