(Publicité)
 


28/07/2017

[SPÉCIAL ÉTÉ] Ces formidables soignants

Ces jours-ci, sur Twitter, fleurissent de jolis témoignages de patients dont un moment difficile de soin a été allégé par la bienveillance d'un ou plusieurs soignants présents à ce moment-là. Un projet initié par Baptiste Beaulieu, médecin et écrivain.

« Il était anesthésiste au grand hôpital. Il s'est assis en face de moi, a pris mes mains dans les siennes et il a dit : “Je sais que vous n'avez pas envie de me voir mais je suis là pour vous.” C’était quelques jours avant la naissance sans vie de mon bébé. Je ne me rappelle pas son nom mais je me souviens de ses mots et de la chaleur de ses mains. Merci les Humains qui soignent. » Tel est l’un des très nombreux témoignages recueillis ces derniers jours par le Dr Baptiste Beaulieu, et diffusés sur son compte Twitter. Depuis que le médecin/écrivain a lancé l’idée, les messages privés affluent pour lui rapporter des événements difficiles, mieux vécus grâce à l’humanité de certains soignants, qu’ils soient médecins, infirmières ou aides-soignantes.

« Alors que le médecin observait mon estomac, je hoquetais entre douleur et par réflexe, et du coup, je vomissais du vide (puisque je n’avais rien avalé en prévision de cet examen). Pendant ce temps, l’infirmière présente m’a caressé la joue et les cheveux en me parlant doucement, comme l'aurait fait ma mère. » Tous se terminent par des phrases de remerciement qui doivent faire chaud au cœur aux soignants… Car ces professions sont souvent malmenées sur les réseaux sociaux. « Et avec raison, insiste Baptiste Beaulieu qui n’est pas le dernier à dénoncer les dérives ou le manque d’humanité de certains collègues. Lorsqu’on met en lumière un mauvais comportement, c’est toute la profession qui crie au “#MédecinBashing”. Pourquoi se sentir remis en question par les actions d’un autre ? Cela m’échappe. Je ne me sens pas appartenir à une caste. Je ne lui dois rien.  », ajoute-t-il.

Quel métier que celui que vous faites…

En lançant cette publication, le généraliste dit souhaiter « contrebalancer les témoignages négatifs et attirer l’attention de tous sur des métiers difficiles, mais également montrer aux soignants qu’ils font un beau métier et qu’ils méritent de se lever chaque matin pour cela ». Allez, un petit dernier, celui-ci porte le numéro 13 : « Elles étaient sages-femmes, infirmières, aides-soignantes, brunes, châtain foncé ou clair, grandes ou petites, blanches, noires, métisses… Je ne sais même plus si j’avais vraiment regardé leurs visages. Elles étaient 4, 5 ou même 6. Elles m’ont dit : “Ca va aller, vous êtes forte, vous gérez très bien, respirez. Monsieur, soutenez votre femme, elle est courageuse ”. Puis, “Allez madame, on y va, poussez !  ”. Et on y est allé. J'ai accouché sans cette foutue péridurale que je voulais mais que je n'ai pas pu avoir. Elles sont beaucoup à faire, un peu, beaucoup plus que leur job : écouter, rassurer, donner confiance, donner de la force.” »

Laure de Montalembert

Réagir à l'actualité

Pseudo :


(Publicité)

Catalogues des Éditions Lamarre 2017

Forums

Exprimez-vous et échangez avec vos collègues sur nos forums.
Cadre, infirmière spécialisée, de psychiatrie, scolaire, du travail, participez à nos nouveaux forums
Tous les sujets de discussion

À découvrir

Le Lacombe : Précis d’anatomie et de physiologie humaines, 31e édition


Entièrement relookée, cette nouvelle édition sera l’atout majeur de tout étudiant en apprentissage durant ses 3 années d’études.

Présenté en deux tomes, ce livre est devenu la référence incontournable en anatomie.

Dans ce précis sont étudiés tous les organes humains et sont présentés de façon claire les grands principes d'anatomie et de physiologie.

Le livre propose:
- Un tome de texte pour le cours,
- Un tome d'atlas, tout en couleurs, avec plus de 300 schémas.

En savoir +

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...