(Publicité)
 


10/06/2009

Angleterre : les départs à la retraite accentuent la pénurie

Tandis que le nombre de postes infirmiers vacants augmente, le RCN (Royal College of Nursing) est de plus en plus préoccupé par les premiers effets du vieillissement du personnel soignant du NHS (hôpital public).
Les chiffres du centre du travail (dépendant du ministère du travail et des retraites, et plus spécifiquement du service national des statistiques) montrent que 4 000 nouveaux postes infirmiers étaient à pourvoir dans les petites annonces en avril 2009, par rapport à avril 2008. Sur la même période, les postes vacants concernant les sages-femmes, les assistantes de santé et les cadres de santé ont augmenté légèrement.

Flambée des postes à pourvoir

Howard Catton, un porte-parole du RCN, pense que cette flambée de postes à pourvoir pourrait fort bien être liée à la vague de départs à la retraite des infirmières. Selon l’ordre des infirmiers et des sages-femmes anglais, plus de 65% des infirmières ont plus de 40 ans, et presque un tiers a plus de 50 ans. «Ce sont les premiers signes de la diminution du nombre d’infirmières sur le marché du travail, et le problème va s’empirer les dix à vingt prochaines années. Parallèlement, la demande de soins infirmiers va augmenter, conséquence d’un vieillissement de la population souffrant de maladies chroniques et autres pathologies liées au grand âge».

Les chiffres du centre du travail ont aussi révélé une augmentation des annonces d’emplois ciblant les infirmières les quatre dernières années, cependant c’est l’année dernière qu’un bond a été enregistré, le nombre d’annonces passant de 2 198 à 6 429. Si le centre du travail, organisme public, ne fait pas payer les annonces d’emplois qu’il publie, les sociétés privées qui font payer le passage d’annonces sur leurs supports, ont enregistré la même tendance, avec un nombre d’annonces publiées passant de 4 500 l’année dernière à 16 629 cette année.

Nombreux postes vacants dans les "maisons de soins"

Les chiffres du centre du travail ne donnent pas un découpage précis des postes à pourvoir entre le NHS et le secteur privé. Cependant, une personnalité du monde associatif infirmier a déclaré qu’une partie importante des postes vacants concerne les «maisons de soins» («nursing homes»), comme des Ehpad par exemple. Ces maisons ont beaucoup de difficultés à pourvoir les postes car le NHS a augmenté sa demande de main d’œuvre infirmière l’année dernière. En mars 2008, les centres de santé communautaires ont recommencé à embaucher, ce qui signifie qu’ils ont débauché des infirmières des «maisons de soins», dont la pénurie en effectifs soignants s’aggrave depuis cinq ans.
De plus, le changement des règles d’immigration a obligé les établissements de santé à faire passer des annonces d’abord à un niveau local, afin qu’ils n’embauchent pas des infirmières venues de pays étrangers avant les infirmières du pays.

Le RCN a déjà rappelé que les niveaux d’effectifs infirmiers doivent être pourvus si l’on veut éviter une catastrophe comme celle de la fondation du Mid Staffordshire (NHS), où environ 400 personnes seraient décédées à cause du manque grave de personnel soignant.
C. Ivaldi


(Source : Nursing Standard, vol.23, n°39 ; 3/06/09. « Rise in nurse vacancies as ageing workforce heads for retirement »), de Erin Dean.

Réagir à l'actualité

Pseudo :


 



Catalogues des Éditions Lamarre

À découvrir

IFSI Je réussis mon stage : Cardiologie


Les stages cliniques des étudiants en IFSI sont parfois redoutés mais toujours essentiels à votre apprentissage. Afin que ce stage soit une réussite, voici une collection de guides de poche faciles à emporter avec vous et simples à consulter.

En savoir +

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...