(Publicité)

L’évolution de la fonction infirmière permet d’enraciner le métier et de contribuer au développement des compétences. C’est pourquoi l’activité de pratique avancée ne devrait pas être perçue comme une contrainte au sein des équipes pluridisciplinaires de soins, mais plutôt comme une opportunité dans l’amélioration de la qualité des soins au bénéfice du patient. Cependant, l’intégration des pratiques avancées peut susciter des craintes de la part des autres professionnels de santé, c’est pourquoi il est primordial d’accompagner l’intégration des IPA.

Pour accompagner cette évolution dans le fonctionnement institutionnel, un plan de communication, intégré à un projet structuré, doit être mis en œuvre dans l’établissement et une description des compétences et des activités de l’IPA doit apparaître dans une fiche de poste. Pour aider à cela, un document de l’ARS Ile-de France de février 2015 (27) fait état d’une trame de fiche de poste IPA évolutive dans le temps, ce qui vient appuyer la faisabilité de l’implantation des IPA dans les services de soins et soutenir la complémentarité des fonctions.

Le rattachement hiérarchique de l’infirmière de pratique avancée en établissement de santé, se situe entre l’infirmière généraliste et le cadre de santé. La fonction de l’IPA centrée sur la clinique peut dégager du temps aux cadres de santé pour les activités de gestion et de management d’équipe. Cependant, il est indispensable de définir clairement, au sein du service, les missions de l’IPA, afin d’éviter les confusions et les conflits.

L’IPA doit être une infirmière connue et reconnue par l’ensemble des personnels. Ses missions porteront sur des besoins non ou mal couverts afin d’offrir une plus-value en termes d’offre de soins. Elles doivent être définies collaborativement avec le cadre de santé et le médecin responsable de l’unité.

Ce sont des liens d’interdisciplinarité qui doivent être tissés en attendant d’accéder à la transdisciplinarité telle que la décrivent Margot Phaneuf et Chantal Gadbois (28) : la transdisciplinarité « exige en effet un projet commun, un regard de tous les intervenants concernés dans la même direction et une ouverture aux autres et à leur savoir qui est peu courante. Il s’agit là d’une avancée sur l’interdisciplinarité, d’une évolution vers une plus grande maturité professionnelle qui ne peut que bénéficier au malade. Mais la transdisciplinarité ne demande pas seulement un changement professionnel important, elle suppose surtout, une évolution humaine substantielle ».


Références :
27. Agence régionale de santé Ile-de-France, « Intégration des infirmiers de pratique avancée dans les équipes de soins », 2015. Consultable ici : bit.ly/2FRCGNJ
28. Phaneuf M., Gadbois C., Interdisciplinarité et plan thérapeutique infirmier, 2009. Consultable ici : bit.ly/2KFLryl


Catalogues des Éditions Lamarre

CATALOGUE GÉNÉRAL

Téléchargez
Feuilletez
ÉTUDIANTS EN IFSI ET ÉLÈVES AS/AP

Téléchargez
Feuilletez
Commandez nos ouvrages

À découvrir

Précis de soins relationnels


Entièrement consacré aux soins relationnels, cet ouvrage s’adresse aussi bien aux étudiants en soins infirmiers qu’à tous les professionnels qui cherchent un socle pour éclairer leur pratique quotidienne de la relation soignant-soigné.

En savoir +

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...