(Publicité)
 


07/09/2016

« La richesse des professions de santé réside dans la rencontre de l’humain »

Avec son roman Julie ou l'aventure de la juste distance, le psychologue clinicien Pascal Prayez rend accessible aux jeunes professionnels et aux étudiants une réflexion sur la relation de soin et la juste distance. Interview.

Espaceinfirmier.fr : Votre roman, Julie ou l’aventure de la juste distance, est une référence pour les infirmières : comment expliquez-vous ce succès ?

Pascal Prayez : Je crois que c’est la combinaison du récit de fiction et des aspects théoriques intégrés dans l’histoire elle-même. Ces passages viennent éclairer les situations auxquelles Julie et ses collègues sont confrontés, mais de manière accessible. « On suit les personnages, on entre dans la réflexion sans difficulté et même avec émotion et plaisir ! », m’écrivait une lectrice.


Votre livre n’est pas un simple roman, bien au contraire. Pourquoi avoir choisi cette forme en particulier ?

Quelques années avant la première édition, j’avais dirigé un livre collectif consacré au même thème, mais destiné aux cadres de santé. Comme je souhaitais atteindre un public plus jeune ou moins habitué aux lectures purement théoriques, la forme du roman pédagogique s’est imposée assez vite. Elle permet d’éviter les classiques présentations de cas pour faire vivre de l’intérieur l’implication relationnelle de Julie.


Julie dit dans le livre à propos des gens qu’elle soigne qu’elle « leur ressemble et qu’ils [lui] ressemblent » : est-ce cela la juste place du soignant, se reconnaître dans le miroir que porte en lui le soigné ?

Oui et non ! Cette ressemblance est à la fois une force et un piège. Une force : car la résonance émotionnelle est à la base de l’empathie et nous permet d’être touché par les malades et ce qu’ils vivent. Un piège : car cet effet miroir risque de créer de la confusion entre la souffrance de l’autre et nos propres affects. La juste distance se construit dans la conscience de ces deux aspects : notre ressemblance et notre différence d’avec la personne soignée.


Qu’espérez-vous que les lecteurs en retiennent ?

Que la richesse des professions de santé réside dans la rencontre de l’humain et non dans l’évitement relationnel. La juste distance est juste présence, et pour le soignant aussi elle sonne « juste ». C’est une aventure bien plus passionnante que de rester figé dans un pseudo-professionnalisme défensif et froid, qui nous éloigne du patient.

Propos recueillis par Emmanuelle Lionnet


   Julie ou l'aventure de la juste distance, Pascal Prayez, Éd. Lamarre, 19,50 euros.

Réagir à l'actualité

Pseudo :


Catalogues des Éditions Lamarre

CATALOGUE GÉNÉRAL

Téléchargez
Feuilletez
ÉTUDIANTS EN IFSI ET ÉLÈVES AS/AP

Téléchargez
Feuilletez
Commandez nos ouvrages

À découvrir

Précis de soins relationnels


Entièrement consacré aux soins relationnels, cet ouvrage s’adresse aussi bien aux étudiants en soins infirmiers qu’à tous les professionnels qui cherchent un socle pour éclairer leur pratique quotidienne de la relation soignant-soigné.

En savoir +

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...