Cannabis thérapeutique : déjà 1 an, et après ? | Espace Infirmier
 
Titre de l'image

30/03/2022

Cannabis thérapeutique : déjà 1 an, et après ?

Le 26 mars 2021, le premier patient français bénéficiait du cannabis à usage médical, marquant le début d’une expérimentation menée par l’ANSM avec pour enjeu la possible généralisation de l’accès à cette thérapeutique. Un an après, l’agence dresse un bilan de la participation à cette expérimentation et annonce les prochaines étapes.

L’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) a prévu dans son expérimentation d’inclure, sur une période de deux ans, 3 000 patients traités pour des douleurs neuropathiques réfractaires aux thérapies accessibles, pour certaines formes d’épilepsie pharmacorésistantes, certains symptômes rebelles en oncologie, une spasticité douloureuse de la sclérose en plaques ou autres pathologies du système nerveux central, et enfin en situation palliative.

D’ores et déjà, 1 500 patients ont été inclus, accompagnés par 1 522 professionnels de santé participant à l’expérimentation, dont 914 médecins et pharmaciens exerçant dans les structures de référence et pharmacies à usage intérieur (PUI), 105 médecins généralistes et 521 pharmaciens d’officine. Si les Académies de médecine et de pharmacie ont récemment exprimé leur désaccord avec les modalités de l’expérimentation en cours, l’ANSM poursuit son travail pour optimiser l’inclusion des patients et la participation de professionnels de santé. « Des évolutions ont été apportées à l’expérimentation, notamment sur la formation demandée aux professionnels de santé de ville et sur la saisie des événements indésirable dans le registre. La dernière en date concerne la modification à venir de certains critères d’inclusion concernant la cancérologie », a fait savoir l’ANSM, citée par APMnews.

Dans les prochains mois, de nouvelles étapes sont prévues afin d’anticiper une possible généralisation du cannabis médical en France. Ainsi, le comité technique temporaire de suivi de l’expérimentation auditionnera patients et sociétés savantes sur les indications retenues pour ce traitement, une commission travaillera sur la production et la culture du cannabis à des fins thérapeutiques en France, enfin, le comité scientifique étudiera le profil de sécurité de ce produit. Toutes ces données permettront de constituer le rapport d’évaluation de l’expérimentation qui sera remis le 26 septembre 2022, soit six mois avant la fin de l’expérimentation, par le ministre de la Santé au Parlement.

Alexandra Blanc, d’après lemoniteurdespharmacies.fr

À LIRE ÉGALEMENT

- Martin L., « Cannabis thérapeutique : l’expérimentation sur les rails », Espaceinfirmier.fr, le 21/03/2021

- Desmesliers L., « Contre Alzheimer, le cannabis fait un tabac », L’infirmière Magazine, n° 413, mars 2020.

Les dernières réactions

  • 17/05/2022 à 20:49
    Henriette Amunazo
    alerter
    La réaction a été supprimée car elle ne respecte pas la charte du site.