Objectif Soins n° 217 du 01/06/2013

Éditorial

Lise Kipman  

« Propos consternants », « nous nous réjouissons », « un plan en demi teinte » ou encore « une méconnaissance du travail effectué dans les structures de pédopsychiatrie publique hospitalière » et un « manque de moyens »… Du côté des représentants du personnel soignant comme des associations de malades et des familles, on ne peut pas dire que ce 3e plan autisme présenté début mai fasse l’unanimité, même si...




Cette page est réservée aux membres du site

Vous avez un compte ?



Mot de passe oublié ?

Vous n'avez pas de compte ?


Se créer un compte


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...