Le FilsMichel Rostain | Espace Infirmier
 

Objectif Soins n° 194 du 01/03/2011

 

Livres

Des mots doux, des mots durs, percutants telle la douleur qui frappe un père perdant un fils.

Michel Rostain récite l’après, mais il revient aussi sur les souvenirs, sur les petits et les grands bonheurs d’être parent, sur ce qui fait douter, râler. Il a besoin de s’enivrer de détails, de se remémorer minute par minute les dernières heures, d’être seul, d’être entouré, de fulminer, de pleurer, beaucoup. Il éprouve parfois le besoin de rire là où on s’y attend le moins… Un livre authentique, touchant, qui montre toutes les façons qui n’existent pas de “faire son deuil”.

Le Fils, Michel Rostain, Oh ! Éditions