L'infirmière Libérale Magazine n° 325 du 01/05/2016

Éditorial

Mathieu Hautemulle  

Elle court, elle court… la maladie d’amour, mais pas seulement : l’Idel également. Car il lui en faut, de l’amour, pour prendre en charge tant d’enfants de 7 à 77 ans, les cheveux blonds, les cheveux gris. Mais surtout parce que le métier d’Idel, on ne le dit pas assez, est physique. En voiture tout d’abord, à bord de laquelle les Idels parcourent au quotidien 50, 100, 200 kilomètres… Conduire constitue certes une activité physique d’intensité légère, avec une...




Cette page est réservée aux membres du site

Vous avez un compte ?



Mot de passe oublié ?

Vous n'avez pas de compte ?


Se créer un compte


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...