16/04/2020

Covid-19 : Une prime de 500 à 1500 euros pour les soignants

Le gouvernement a annoncé une prime de 500 à 1500 euros pour les soignants engagés dans la lutte contre le Covid-19. En attendant la revalorisation salariale ?

Un premier geste financier pour les soignants «en première ligne jour et nuit» comme l'a dit le Premier ministre, mercredi, à l’issue du conseil des ministres. C’est le moins que ces derniers pouvaient attendre, pour reconnaître leur mobilisation exceptionnelle face à la pandémie Covid-19. Un geste qui prend la forme de primes défiscalisées et désocialisées versées dès le mois de mai.

Un montant modulé selon le lieu d’exercice

Concrètement, pour les personnels soignants des services de santé (internes, agents de service, infirmiers, médecins), exerçant dans la trentaine de départements les plus touchés par l’épidémie, cette prime s’élèvera à 1500 euros nets. Ce même montant sera alloué aux soignants exerçant dans des services ayant accueilli des patients Covid-19 dans les autres départements, moins touchés. Les agents des autres services percevront quant à eux une prime de 500€. Une prime à laquelle s'ajoute une majoration de 50%, sans fiscalité, des heures supplémentaires.

Les personnels des établissements de santé privés lucratifs et à but non lucratif seront également concernés par cette prime, dont les modalités de versement seront arrêtées avec les fédérations concernées. Enfin, ceux des Ehpad et les aides à domicile devraient eux aussi recevoir des primes prochainement après des négociations, a indiqué le ministre de la Santé. Cet effort financier est une première étape, semble-t-il. À cette prime exceptionnelle devrait succéder, après la crise, « la réflexion indispensable et concertée sur la revalorisation des métiers et des rémunérations », rappelle le communiqué de presse du ministère des Solidarités et de la Santé du 15 avril.

Collectifs et syndicats critiques

En attendant, cette mesure n’a pas manqué de faire réagir illico presto les collectifs Inter-urgences et Inter-hôpitaux, mobilisés plus d’un an pour une amélioration des conditions de travail à l'hôpital et la reconnaissance des métiers. Dans un communiqué intitulé « Des primes pour atténuer les fautes du gouvernement », il rappellent leurs revendications : une augmentation du nombre de lits et de structures, un recrutement massif de personnel pour mettre autour de ces lits, une revalorisation de salaire de 300€ net pour rendre effectif ce recrutement. Or, « rien de tout cela n'est évoqué aujourd'hui alors que ce qui faisait défaut hier est plus que jamais d'actualité», estiment les collectifs.

Ces derniers dénoncent par ailleurs la différence de traitement induit par la base de critères pour le versement de ces primes «  à ce jour pour le moins abstraits voire macabres, en tout cas difficilement justifiables » . Ils interrogent : « Quelle définition géographique alors que l’épidémie est loin d’être finie ? A partir de combien de patients contaminés estime-t-on l’exposition professionnelle ? » Les collectifs estiment ainsi que « la majorité du personnel hospitalier sera moins bien rémunérée que les autres corps de la fonction publique, nonobstant la réorganisation majeure de leur hôpital, la tension permanente, le risque de contamination (qui ne s’arrête pas au seul personnel soignant), parfois l’ostracisation. »

De son côté, Thierry Amouroux, porte parole du SNPI (Syndicat national des professionnels infirmiers), a exprimé au micro de France Info sa méfiance sur le déploiement de la mesure : « De nom­breu­ses infir­miè­res sont dépla­cées de leurs ser­vi­ces pour ren­for­cer ponc­tuel­le­ment les effec­tifs des ser­vi­ces Covid : qu’en sera-t-il pour elles ? Au final, c’est trier entre les soi­gnants, le prin­cipe même de dire que les uns seraient plus méri­tants choque tout le monde. » Il se remémore « la prime de 800 euros par an accordée lors du plan hôpital », en 2019, qui « n'a concerné que quatre départements sur 100 et seulement 11 % des infirmiers des hôpitaux, ceux du premier échelon » . Le SNPI enfonce le clou sur son site : « Ce serait donc seu­le­ment 500 euros pour la très grande majo­rité des hos­pi­ta­liers ! Contre 1000 euros pour les fonc­tion­nai­res d’Etat et de la ter­ri­to­riale ! » La mesure de la discorde ?

La rédaction

Les dernières réactions

  • 16/04/2020 à 14:44
    mal
    alerter
    j'ai fait un remplacement d'une semaine dans un service covid est ce que j'aurai 1500 euros de prime?
  • 16/04/2020 à 18:11
    circoslo
    alerter
    Et les infirmières liberales là dedans !?? Inexistantes pourtant elles soignent des patients covid aussi !!
  • 16/04/2020 à 18:25
    interrogation
    alerter
    qu'en est il de l'encadrement de proximité et des cadres supérieurs ? , qui ont su travailler en faisant preuve d'abnégation et d'implication pour accompagner les équipes , organiser les circuits de patients , ouvrir des lits de réanimation ..... lors de cette dramatique crise
    Ce personnel est il concerné par l'attribution d'une prime ?
  • 16/04/2020 à 18:59
    mac97000
    alerter
    Une prime pour "les soignants" ... Comme toujours, les libéraux prenant en charge des patients COVID à domicile ne sont donc pas des soignants !
  • 16/04/2020 à 19:29
    Papillaulx
    alerter
    Et qu’en est-il des libéraux qui ont dû réduire à leur propre initiative leur tournée pour protéger le plus de monde possible, en les éduquant aux soins, en impliquant les familles et en restant en relation avec eux à distance... et qui ont dû et doivent encore glaner seuls du matériel de protection pour la prise en charge des Covid à domicile !!
    Ce sont eux en première ligne qui gèrent tous les covid qui ne relèvent pas de l’urgence, et qui sont donc en première ligne ! Et on les oublie encore.... sans eux, l’hôpital serait davantage saturé alors de grâce arrêtez de les occulter, à tous les niveaux !!
  • 17/04/2020 à 08:13
    Calie
    alerter
    Je suis en disponibilité et je travaille en intérim et depuis deux mois je vais en COVID ai-je le droit à une prime ?
  • 17/04/2020 à 09:06
    VIVI
    alerter
    Et pour les IDE, les cadres du secteur privé qui on pris en charge des patients COVID pour venir en renfort des hôpitaux publics et de l'APHP auront ils le droit à cette prime ou comme pour les IDE libéraux le COVID et les risques liés au virus sont différents en fonction de l'endroit où l'on prend les patients en charge ?
  • 17/04/2020 à 09:50
    ES
    alerter
    Et qu'en est-il des administratifs qui ont fait en sorte que les soignants soient payés, que les recrutements en urgences se fassent, que les maladies soient gérées, que les commandes de masques et autres fournitures soient faites, que les patients soient admis dans les établissements.....
    Sans oublier les agents de la restauration, les magasiniers, les préparateurs en pharmacie, les informaticiens, les standardistes, les vaguemestres.... ? Toutes ces personnes auront-elles une prime ??????
    Nous aussi nous avons travaillé dans l'urgence et dans la peur
  • 17/04/2020 à 10:49
    mal
    alerter
    si je comprends bien le gouvernement fait la différence entre ceux qui ont risqué un peu leur vie, ceux qui ont risqué beaucoup leur vie!!!!!!!!!!!!!!!
    il faudrait qu'ils comprennent que tous les soignants qui travaillent à l'hôpital risquent d'attraper le virus et donc prennent un risque pour leur vie alors la même prime pour tout le monde
  • 17/04/2020 à 14:47
    sethi
    alerter
    500€ pour un soignant qui est au contact de personnes infectées sans le savoir contre 1000€ pour une secrétaire de mairie qui gère les affaires courantes par téléphone la mairie étant fermée par mesure de précaution, ça choque personne? heureusement on applaudi tous les jours les héros que nous sommes. ça coute rien et ça devrait bien nous suffire. d'habitude on fait la même chose dans l'indifférence la plus totale en se faisant traiter de nantis et de cause du déficit de l'état.
  • 20/04/2020 à 16:04
    Kdel
    alerter
    Infirmière libérale lorsque je vais auprès de mes patients je ne sais pas s ils sont covid.
    Les ide les soignants de l hôpital eux sont au courant car le patient a passer les tests et s il est hospitalise C est qu il est positif.
    Nous a domicile on a réduit nos passages car souvent les patients sont confinés en famille et donc nous les protégeons mais restons joignable et disponible au besoin.
    Moins de passage dit moins de revenus donc comme toujours se sont les hussard en première ligne sur le front qui ont le moins de reconnaissance.
    Comme tous les soignants à domicile nous ne sommes pas des héros masqués, nous soignons, prenons soins et eduquons nos patients afin qu ils restent en bonne santé et qu ils se battent contre ce covid. Mais C est vrai la prévention l éducation ne sont pas des actes renumeres mais C est du temps que nous n avons pas avec nos proches.
    N oubliez pas que si nous n etions pas au front les hôpitaux seraient beaucoup plus chargés.
  • 21/04/2020 à 08:59
    melkany
    alerter
    Infirmière vacataire, j'ai et je continue de faire des remplacements, car toutes l’équipes à été touché par le covid dû au manque de matériel au début de l'epidemie et donc tous en arrêt. Mais, grâce aux différents vacataires IDE, AS et ASH nous avons continuer à faire tourner LEUR service. Allons nous avoir une prime ? Car oui être vacataire c'est notre choix , travailler en secteur covid, on l'apprends souvent sur le lieux et non en amont. Encore, une fois on va se faire " avoir " comme pour les grèves ou nous étions là pour assurer les remplacements des personnels soignant qui ne pouvait venir.
  • 21/04/2020 à 15:03
    fabienne
    alerter
    infirmiere liberale avec des cas à surveiller de covid 19.et la prime pour les libéraux elle est ou?? alors que l on travaille avec peu de matériel et que les autres patients ne téléphonent plus par peur du virus.c'est inadmissible.on est tous un maillon de la chaine et c'est sur que le fonctionnaire en télétravail est plus exposé que nous.je suis ecoeurée et j ai plus de 25 ans de libéral derrière moi.
  • 22/04/2020 à 02:07
    Hope
    alerter
    Les personnes en congé maladie professionnelle maternité ou autres ne pouvant pas ëtre sur le terrain auront-elles droit à cette prime
  • 22/04/2020 à 06:53
    maximus2312
    alerter
    Bonjour, je m'appelle Nathalie et je suis aide à domicile. Ai-je un papier à remplir et ai-je droit à la prime.
    Merci
  • 23/04/2020 à 16:59
    NanoushDcllt
    alerter
    Bonjour,
    Je suis en intérim et remplace certains jours dans des services covid, ai je le droit à la prime ?
  • 23/04/2020 à 17:37
    Val
    alerter
    Bonjour, concernant les étudiants infirmiers qui sont en promotions professionnelle et qui ont été réquisitionne par l'employeur: aurons nous droit à la prime soignante de 500 ou 1500 euros ?
    Car les instituts de formations infirmier, ont annonces que les régions doivent verser une prime aux étudiants infirmiers et aide soignants mais ne sont pas concernés les promotions professionnelle...
    Je suis interpellée car pour notre ifsi, les étudiants en promo pro ont été réquisitionnés mais pas les autres. Nos stages débutent le 4 mai donc les étudiants vont bénéficier d'une prime.
    Qu'en est il de la prime pour les étudiants en promo pro qui on travaillé ? Prime soignante ?
  • 24/04/2020 à 18:33
    Anne-C
    alerter
    Bonjour,
    Qu'en est-il des personnels de labo?
    Je prélève à domicile et en EHPAD.
    Au moins, lorsque je vais faire un prélèvement nasopharyngé COVID, je sais à quoi m'en tenir.
    Pour les prises de sang, les patients infectés ou suspectés de l'être n'en font pas toujours part, du coup, on ne s'équipe pas et c'est la surprise en arrivant.
    Ou alors, une dame à laquelle j'allais faire un prélèvement NP : "pourquoi je mettrais un masque puisque je ne sors pas"..."oui madame, mais au moment du prélèvement,c'est quand même mieux pour moi"...
  • 25/04/2020 à 11:56
    Sandrine
    alerter
    Bonjour,
    Est ce que la prime concerne les soignants fonction publique hospitalière qui travaillent en milieu médico social ?
    Merci d’avance
  • 25/04/2020 à 12:39
    Fofoh
    alerter
    pas de prime pour Lorient...
    prime pour Vannes !
    pas la peine de venir les applaudir tous les samedis !
    merci m. LE PREFET
  • 26/04/2020 à 15:34
    Bons
    alerter
    500 euros de prime pour les soignants des zones les moins touchées et 1000 euros pour les enseignants qui ont gardé les enfants de ces mêmes soignants...
    Qui a été le plus exposé ? C'est du mépris pour les soignants !
  • 29/04/2020 à 06:20
    coco
    alerter
    Je suis aide-soignante en EHPAD depuis 30 ans et je suis bien convaincu nous n'aurons rien alors pourquoi réclamer. Chacun le sait et vous écoutez encore les politiques mais que croyez vous ? Ou vont-ils prendre cet argent ? Je continue de dire que si déjà nous n'avons perdu personne dans nos proches voir dans nos familles alors restons dignes et ne demandons pas d'argent mais au minimum du RESPECT pour chaque soignant que nous sommes. C'est vrai et je le reconnais que chacun a souffert et de manière différente mais ne nous rabaissons pas à cela, ils n'en valent pas la peine et la valeur de notre métier est plus importante que touts ces propos.
  • 29/04/2020 à 10:40
    carmen47
    alerter
    ma filles est en 3ieme année d'infirmière. elle a été réquisitionnée en tant qu'infirmière de nuit dans un service covid 19. au début il était question qu'elle touche 50 € par semaine (montant de ses stages) puis a priori elle toucherai 800 € environ. bien qu'elle est le titre d'infirmière car elle a la responsabilité de ses malades. Ses horaires vont de40 à 50 €. qu'elle devrait être sont salaire et a t elle le droit à la prime de 1500 €. dans son hôpital, il est très difficile d'avoir une réponse. c'est le flou artistique personne ne sait vraiment. alors si quelqu'un pouvait me fournir plus amples renseignements, ...... Merci pour votre aide
  • 01/05/2020 à 21:12
    jacquotte
    alerter
    bonjour
    ma fille est IDE en hepad-- ou il n'y a aucun cas de contamination par le covid 19 --
    n'a pas perçu de prime alors que les_aides soignantes en ont bénéficié
    est-ce normal alors qu'elle travaille tous les jours et 3 weekend à cause du manque de personnel
    doit elle faire une réclamation auprès de sa directrice?
  • 01/05/2020 à 21:56
    Milouz
    alerter
    Bonjour

    Je suis infirmière intérimaire, je travaille tout le mois de mai dans l'hôpital Henri mondor en reanimation covid à paris. Vais je également toucher la prime même si je suis seulement intérimaire ? J'ai un contrat d'un mois avec eux pour tout mai.
  • 02/05/2020 à 00:55
    Alice
    alerter
    Voilà une bonne question, les intérimaires également qui sont appelés en renfort pour le Covid 19, sans rechigner à la tâche et qui sont comme tous les titulaires "en première ligne" pour remplacer également ceux qui ont été contaminés par le Covid 19 pendant les soins. Dites moi, tout cela seront encore les grands oubliés, comme toujours.
    Vous divisez les soignants en faisant des primes pour certains d'entre nous mais malheureusement vous oubliez beaucoup qui étaient au front. Ce gouvernement n'a vraiment aucune décence, en promettant des primes qu'ils verseront aux titulaires et les autres seront "les grands sacrifiés" comme toujours.
    Vous pouvez faire des éloges mais j'ai Honte d'être gouverné par des manipulateurs et menteurs qui osent promettre des choses qu'ils ne tiendront pas comme d'habitude. Ce qui créera de la division entre les soignants. Votre devise "faire diviser pour mieux règner" mais ça ne marchera pas cette fois-ci. Vous avez manqués à tout vos devoirs,
  • 02/05/2020 à 18:40
    Alex
    alerter
    Bonjour,
    Ma fille IDE qui travaille en hôpital psy à Dijon ainsi que tous les autres soignants ont été informés hier qu'ils n'auraient pas de prime. Il il y des cas COVID dans les services.
    Pourquoi n'ont ils pas droit à cette prime de 500 € ?
  • 03/05/2020 à 12:22
    fanfan
    alerter
    bonjour
    je suis aide a domicile
    es que j’ai le droit a la prime coronavirus de l’État
    merci
  • 03/05/2020 à 15:23
    Louloute Léon
    alerter
    Tout d'abord cette prime ne sera versée que sur la fiche de paie de mai,alors ne réagissez pas trop vite en disant que vous n'avez rien eu ....
    Pour ma part tous les patients covid sont passés dans mes mains et ceux de mes collègues à l'hôpital ( je suis manipulatrice radio) .le diagnostic se fait avec le scanner en complément des test PCR .je ne vous parle du suivi des patients en réa que l'on va contrôler .nous passons notre temps à être exposé directement .il faut se protéger , désinfecter les machines les surfaces pour continuer à faire les examens des patients sains sans les contaminer.je vous laisse imaginer la responsabilité qui pèse sur nos épaules....mais nous ,on n'est pas des soignants . jamais dans la liste donnée par le gouvernement pour avoir la prime.même celle pour les urgences ( qui viennent tous chez nous aussi pour une radio) on ne l'a pas eu.le texte était tellement vicieux qu'il faut comprendre que notre service radio doit être dans les urgences pour avoir cette malheureuse prime Busyn de 100 euros .!!!!
    L'association AFPPE qui regroupe les manipulateurs de France a alerté le gouvernement pour que nous ne soyons pas encore les éternels oublis .les invisibles comme les rayons X que nous utilisons .
    Si nous sommes encore le dindon de la farce je crains que cette fois un soulèvement de notre profession pour s'insurger.les tests pour le covid ne sont pas du tout fiables à 100%.je vois tous les jours des images covid au scanner pulmonaire et un test négatif .la radiologie est indispensable pour aider à vaincre cette pandémie.nous sommes indispensable.nous les presse-bouton comme nous appellent certains.ce n'est pas une prime dont nous avons réellement besoin c'est la reconnaissance de notre métier,que notre profession soit mise en avant que l'on donne le goût aux jeunes pour cette profession formidable que j'exerce depuis plus de 20ans.ce métier technique où la physique est mise à la disposition des patients pour faire le bon diagnostic avec des images contributives.une vraie revalorisation de la grille des salaires serait le moyen de reconnaître notre contribution à l'eradication de ce virus .
  • 04/05/2020 à 18:03
    Natou
    alerter
    Bonjour

    Je voudrais savoir si le personnel administratif travaillant à l aphp en teletravail depuis le début du confinement percevra la prime de 1500 euros. Si c est le cas pouvez vous me dire quand cette prime sera versée. Je compte sur vous pour me répondre. Merci.
  • 07/05/2020 à 21:25
    Merel
    alerter
    1500 € pour ma soeur IDE en etablissement public Ehpad 69 qui n a pas vu la queue d un covid.
    48€ pour ma copine IDE en réa covid clinique privé a Bourg01.
    Quelle honte!
  • 07/05/2020 à 22:18
    Mika
    alerter
    Bonjour, je suis aide soignant dans un hopital du grand est, je suis en arret maladie pour dépression. Aurai je droit a la prime?
  • 07/05/2020 à 23:42
    Psy ide
    alerter
    Je suis IDE en psychiatre, dans la région grand est, donc personnel hospitalier. J ai assuré mon poste dans des conditions plus difficiles encore que d ordinaire. J ai risqué ma vie et celle de ma famille en travaillant sans aucun matériel de protection. J ai travaillé avec des collègues qui ont été touchés par le covid. Je n ai pas démérité. Bien au contraire. Et encore une fois on nous prend pour des sous merdes ? Pas de prime pour la psychiatre ? Le covid se serait arrêté aux portes des hôpitaux psy ? J en ai ras le bol de me lever tôt et de me coucher tard pour tout ça !!!!!
  • 08/05/2020 à 01:58
    Mélanie
    alerter
    Bonjour
    Je suis infirmière intérimaire, j'ai fait 2 mois en soins continus pour covid à 100% on y a droit aussi?
  • 08/05/2020 à 05:48
    Pierre
    alerter
    Une personne absente depuis deux ans de son service hospitalier touchera tel là prime de 1500e oui ou non Merci
  • 08/05/2020 à 12:50
    maeva
    alerter
    Bonjour, je suis secrétaire au urgence dans une clinique j'ai travaillé pendant tout le covid .
    J'aurai droit a la prime aussi ?
  • 08/05/2020 à 12:55
    infirmier SAU
    alerter
    Une personne absente depuis deux ans de son service hospitalier touchera tel là prime de 1500e oui ou non Merci
  • 08/05/2020 à 12:56
    infirmier SAU
    alerter
    "Une personne absente depuis deux ans de son service hospitalier touchera tel là prime de 1500e oui ou non Merci"



    ben voyons, pourquoi pas une prime au retraité qui n'ont pas mis un pied a l'hopital depuis 10ans.... depuis 2ans absente, 0 risque, 0 prime.
  • 08/05/2020 à 15:19
    Marj
    alerter
    Bonjour
    Je suis infirmière vacataire et j’ai travailler quelqueq jours durant le mois de mars/ avril et mai dans Ehpad en ile de france. Aurai-je droit à cette prime de 1500€ attribuée à tous les professionnels travaillant en Ehpad.
    Merci pour votre réponse.
  • 08/05/2020 à 16:11
    Nina
    alerter
    Bonjour étant vacataire, appelait en renfort et ayant était en CDD depuis 2 mois dans un EHPAD en IDF aurait-je le droit à la prime? On m'a supplié dû au manque de personnels et aux nombre de patients COVID-19. On fait le même travail, avons les même responsabilités et côtoyons les même risques
  • 09/05/2020 à 12:57
    christellenani
    alerter
    bonjour je voudrais savoir si cette prime concerne les preparatrices en pharmacie qui ont ete en premiere ligne face au virus et ayant accueuilli des malades du covid 19 au sein de l'officine
    merci de votre reponse
  • 09/05/2020 à 13:02
    Deo
    alerter
    Je suis aide soignante vacataire
    J'ai travaille dans 3 établissement différents
    Où il y as des patients codiv19
    Je me suis occupé de leurs soins .
    Comment je dois procéder pour toucher la prime
    Promis par nôtre gouvernement
    Cordialement
  • 11/05/2020 à 12:15
    Laetitia
    alerter
    En tant qu'intérimaire ayant travaillé dans des secteurs covid -19 durant mes missions. Aurais-je le droit à la prime ?
  • 12/05/2020 à 10:15
    capri
    alerter
    Bonjour,
    Je suis infirmière intérimaire , je travaille en Ehpad dans le bas rhin depuis 2019. Est-ce que j’ai droit à la prime, sera-t-elle versée au agence d’intérim ?
    Cordialement
  • 12/05/2020 à 16:27
    Nath
    alerter
    Je suis auxiliaire de vie et vraiment très en colère concernant le refus pour cette fameuse prime.. nous avons toutes étaient sur le terrain depuis le début de ce virus et nous le sommes toujours . merci cher politiciens de votre ignorance pour notre métier
  • 12/05/2020 à 17:16
    Laetitia
    alerter
    Bonjour,

    Capri je suis comme vous infirmière, j'ai effectué plusieurs missions dans différents établissements CH en secteur covid, Ehpad secteur Covid et non covid .Je n'ai aucunes informations sur cette prime. Je trouverai anormale que nous ne la touchions pas, nous sommes intérimaires par choix, nous travaillons énormément pour avoir un salaire décent ( c'est pourquoi j'ai arrêté d'être fixe dans une structure et l'intérim nous permet tellement de voir autre chose, d'acquérir de nouvelles compétences et d'être libre) mais n'oublions pas que nous ne comptons pas nos heures. Il m'arrive régulièrement de faire 190 heures/mois. Cette prime devrait nous être versée au même titre que pour les autres soignants embauchés en structure. Nous avons donné notre énergie et ça continue , ce n'est pas de la reconnaissance que nous demandons car notre métier nous l'exercons avec notre cœur et par passion, juste l'égalité entre soignants.
    Si vous avez plus d'infos n'hésitez pas à répondre, je ferai de même.
    Bon courage à tous!
  • 13/05/2020 à 01:20
    Cocci
    alerter
    Bonjour aide soignante a domicile avec des patients fragiles,isolés dont je ne sait pas sils sont infectés ou non,des surveillance de température régulière,des contact avec des familles des autres intervenants..passer de maison en maison..me vs parait il assez pr un geste minimum, une reconnaissance semaine wk et feries..ne portons masques blouses tablier gants masque ffp2 ds les cas où il a fallu..ns avons fait le test avons des familles..est assez??
  • 14/05/2020 à 03:32
    Julie
    alerter
    Bonjour,
    je suis intérimaire secrétaire médicale, j'ai été en mission dans un établissement médico social Foyer de vie et Fam du 18/03/2020 au 19/03/2020 et du 30/03/2020 au 03/04/2020 et du 08/04/2020 au 10/04/2020 et du 14/04/2020 au 07/05//2020 soit 6 semaines en poste depuis le début du confinement , puis je prétendre à une prime? si oui de combien? et qui devra me la verser ?la région? ou Pôle Emploi étant toujours indemnisée par Pôle emploi?ou autre?.
    Merci de votre réponse
  • 14/05/2020 à 09:12
    pimpon
    alerter
    Bonjour, encore du n'importe quoi fait à la va vite sans aucune intelligence !
    Pourquoi un infirmier en SAU aurait que 500€ alors qu'il accueil des covid toute une journée ?
    Alors qu'un infirmier dans un service lambda qui n'aura pas l'ombre d'un covid aura lui aussi la prime de 500€ !
    Cherchez l'erreur...
  • 14/05/2020 à 10:11
    Soleil
    alerter
    Bonjour,
    Je suis infirmière en consultation dans un hôpital public à Paris.
    Réquisitionnée depuis 2 mois dans un service covid. Donc changement de roulement je bosses les week-end, pas de jours posés, sans nous demander si ça va...la peur au ventre.
    Ce qui me choque aussi cest que tous les services lambda vont avoir la meme prime Sans avoir eu à gérer des patients covid!!!! Et même mes collègues qui sont restés à répondre au téléphone.
    C'est inadmissible.

  • 15/05/2020 à 03:28
    Gigi
    alerter
    Bonjour,
    J'ai travaillé 15 jours en EHPAD au début du confinement et j'ai le covid ; auparavant je travaillais en accueil de jour pour personnes Alzheimer. Aurai-je droit a la prime ?
  • 15/05/2020 à 04:38
    Valérie
    alerter
    Bonjour jai fait un remplacement de un mois et demi dans une ehpad durant le confinement aurais-je droit a la prime d'activité
  • 15/05/2020 à 09:44
    Nathalie
    alerter
    Bonjour, ma fille est diplômée depuis juin 2019. Elle s'est installée à Palaiseau en janvier et s'est inscrite en intérim. Elle a travaillé très vite dans des services covid19 et dans plusieurs structures hôpitaux, EPAD... Elle y a mis toute son énergie et professionnalisme. Aujourd'hui, j'apprends qu'elle n'aurait pas d'aide financière. Je ne trouve pas cela normal sachant qu'elle débute dans des conditions pas faciles, avec un salaire certainement à revoir.... Vers qui doit-elle se diriger ? Merci de votre réponse. Cordialement.
  • 15/05/2020 à 10:41
    Laetitia
    alerter
    Bonjour Nathalie,

    En interim le salaire de votre fille ne peut pas être inférieur au salaire de la personne qu'elle remplace, elle est jeune diplômée donc pas de prime d'ancienneté par contre elle touche ses 10/10 CP + précarité. Pour la prime covid nous même ne savons pas et je n'ai aucunes réponses de la part de mes agences d'intérim, tout est très flou.
  • 15/05/2020 à 21:44
    Vanessa
    alerter
    Et les secrétaires des cabinets médicaux de médecins généralistes libéraux? Alors là, nous n' existons pas du tout : des fantômes ......pourtant des cas COVID , ON EN A QUASIMENT TOUS LES JOURS !!!!
  • 15/05/2020 à 22:03
    Lucie
    alerter
    Bonjour,
    Je suis aide-soignante vacataire dans un hôpital privé, pendant la période covid j'ai quasiment pris un roulement à temps plein dans des services covid.
    Aujourd'hui, le décret est paru dans le journal officiel seul l'hôpital public est concerné ! Et aucune ligne sur les vacataires et/ou intérimaires...
    Est-il prévu que l'on soit intégré dans le "futur" décret sur les primes covid pour les hôpitaux privés ?
    Merci pour votre réponse.
  • 16/05/2020 à 13:03
    Del
    alerter
    Bonjour
    Secrétaire médical pour un cabinet de médecin j'étais à mi-temps et depuis début mars je suis passé à temps plein à cause du covid. Ai je droit à la prime également ?
  • 16/05/2020 à 19:39
    renaud
    alerter
    bjr
    medecin en retraite j ai remplace 2 mois des collègues généralistes touches;
    prime ou oublies?
  • 16/05/2020 à 19:45
    Laetitia
    alerter
    Bonsoir à tous,
    Par contre quand je lis les commentaires j'ai vraiment des hauts de cœur ! Ai je droit à la prime ?... Je suis secrétaire médicale ... Aide à domicile .. Je n'ai pas travaillé en unité covid etc ... Stop ! Je suis infirmière intérimaire, je bosse dans tous les services, urgence, réa, chir, ssr, mas, ehpad etc ... Covid et non covid, croyez vous que vous méritez cette prime juste en répondant au téléphone, en receptionnant des patients que vous pensez peut-être atteint du covid, en baissant a domicile pour faire le ménage ? Stop ! Je pense que certain(es) sont très loin des réalités ! Merde, c'est un enfer, ce n'est pas une prime qui nous rendra ce calvaire passé ! Les morts et la souffrance, j'ai vu et je le vous encore, alors changez de taf et ne réclamez pas des choses auxquelles vous n'êtes pas concernées !
    Bonne soirée, coup de gueule !
  • 16/05/2020 à 20:05
    Laetitia
    alerter
    Bonsoir à tous,
    Par contre quand je lis les commentaires j'ai vraiment des hauts de cœur ! Ai je droit à la prime ?... Je suis secrétaire médicale ... Aide à domicile .. Je n'ai pas travaillé en unité covid etc ... Stop ! Je suis infirmière intérimaire, je bosse dans tous les services, urgence, réa, chir, ssr, mas, ehpad etc ... Covid et non covid, croyez vous que vous méritez cette prime juste en répondant au téléphone, en receptionnant des patients que vous pensez peut-être atteint du covid, en bossant à domicile pour faire le ménage, préparer à manger ? Stop ! Je pense que certain(es) sont très loin des réalités ! Merde, c'est un enfer, ce n'est pas une prime qui nous fera oublier ce putain de cauchemar ! Les morts et la souffrance, j'ai vu et je le vois encore, alors changez de taf et ne réclamez pas des choses auxquelles vous n'êtes pas confronté ou même concerné !
    Bonne soirée , coup de gueule ! Tellement un coup de gueule que je fais des fautes de frappe et de rédaction! Donc rectification car j'aime être précise et concise !
  • 17/05/2020 à 17:48
    marsouin3
    alerter
    bonjour a tous
    infirmier dans une clinique privée de l oise qui recoit des patients covid19 aurais je droit a la prime attribuée aux soignants du piblic....
  • 18/05/2020 à 10:47
    Zgoubi
    alerter
    J'espère que, d'où qu'ils viennent, ceux qui sont venus en renfort COVID, qui étaient retraités, qui sont du privé et sont venus en renfort en laissant leur famille, sur leurs congés payés, ou en congés sans solde (si si), pour aider les collègues parisiens, pourront en bénéficier !

    Ca n'est absolument pas le but quand on vient donner un coup de main, mais s'il y a des récompenses qui sont données, c'est clair que les " Renforts COVID ", qui ont pour beaucoup laissé leurs familles pour passer des semaines en renfort, méritent cette prime !
  • 18/05/2020 à 13:16
    Clo
    alerter
    Bonjour
    Je ne fais que des vacations ,je suis aide soignante j ai travaillé dans des services covid19 mais pour plusieurs employeurs qui me versera la prime je suis dans le 91
  • 20/05/2020 à 11:35
    Cyril
    alerter
    Bonjour,
    Je suis infirmier libéral dans la région Grand-est, "zone rouge". J'ai diminué de moi même mes tournée afin de protéger certain de mes patients (sans les abandonner, en les assistant par téléphone). La désertion des cabinets médicaux par les patients a fait chuter mon activité, et donc mes revenus. J'ai été en contact ( et le suis encore) avec des patients atteint par le coronavirus. Nos cabinets se sont mobilisés avec les médecins et autre profession libérale afin de faire fonctionner un centre COVID 19 pour décharger le service des urgences de notre hôpital, et de suivre les patients atteints par le covid 19 à domicile. Bref nous avons fait, et continuons à faire notre travail de professionnels de santé face à la pandémie. Il est vrai que cette prime ne résoudra pas le problème de l'hôpital, car c'est un changement en profondeur qu'il faut. Par contre une prime (ou bien une augmentation de salaire) est un signe de reconnaissance de notre travail, de nos professions. En tant que profession libérale, nous ne toucherons pas cette prime, et pourtant nous sommes bien présents.
  • 28/05/2020 à 16:45
    Jaanete
    alerter
    Bonjour
    J’étais en congé maternité durant l’épidémie. J’ai repris mon poste en tant qu’aide soignante le 2 mai et la fin du confinement été le 11 . Est ce que j’ai droit à une prime pour ses quelques jours ?

Réagir à l'actualité

Pseudo :


Catalogues des Éditions Lamarre

CATALOGUE GÉNÉRAL

Téléchargez
Feuilletez
ÉTUDIANTS EN
IFSI IFAS IFAP


Téléchargez
Feuilletez

Commandez nos ouvrages

À découvrir

IFSI Je réussis mon stage : Cardiologie

Les stages cliniques des étudiants en IFSI sont parfois redoutés mais toujours essentiels à votre apprentissage. Afin que ce stage soit une réussite, voici une collection de guides de poche faciles à emporter avec vous et simples à consulter.

En savoir +

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...