18/05/2016

La santé, terrain de chasse du Front national

Le Rassemblement Bleu Marine vient de lancer le collectif « Usagers de la santé ». Grande absente de la campagne présidentielle de 2012, la thématique de la santé est investie par Marine Le Pen, qui voit là l'occasion de séduire les soignants et les personnes âgées, en exploitant le mécontentement général.

« La médecine française a contribué à la grandeur de la France. C'était l'une des meilleures au monde ; je ne pense pas que ce soit toujours le cas », déplore le Dr Pierre Delacroix, président du nouveau collectif « Usagers de la santé » du Rassemblement Bleu Marine. Déserts médicaux, renoncements aux soins, mal-être des professionnels de santé... Constatant une « dégradation du système de santé » depuis les ordonnances Juppé de 1996, ce médecin anesthésiste-réanimateur a adressé un « appel au secours » à Marine Le Pen. Un appel qui s'est traduit, mardi 17 mai, par la création d'un collectif dédié -le 10e- au sein du mouvement frontiste, qui a pour but de «fédérer les professionnels de santé qui se retrouvent dans notre discours patriote », expose la présidente du Front national.

Après les enseignants, les jeunes actifs, ou encore les habitants des banlieues, la candidate frontiste poursuit sa conquête de la société en faisant les yeux doux aux professionnels de santé, libéraux comme hospitaliers, qui représentent quelque 1 175 000 électeurs potentiels. Le terreau est fertile, si l'on en croit la 2e vague de l'enquête du Cevipof sur la présidentielle 2017, menée en mars : 24,4% des agents de la Fonction publique hospitalière ont l'intention de voter pour Marine Le Pen au premier tour (1) ; cette proportion grimpe dans la catégorie C (30-31%, tous versants de la Fonction publique confondus). « La santé et l'hôpital prennent de plein fouet deux phénomènes dévastateurs : le communautarisme grandissant d'un côté, l'austérité ravageuse imposée par l'Union européenne de l'autre », estime la présidente du FN.

Les IDE, ces « individus d'exception »

S'engouffrant dans le vide laissé par la ministre de la Santé, Marisol Touraine, Marine Le Pen n'a donc pas manqué de rendre « un hommage mérité » aux IDE à l'occasion de la Journée internationale des infirmières, jeudi 12 mai. Dans une lettre publiée sur son blog, la candidate ne tarie pas d'éloges pour ces « individus d'exception » aux « responsabilités énormes pour lesquelles ils n'ont que peu de reconnaissance ». Pour Marine Le Pen, ces derniers font les frais de « l'étranglement financier de l'hôpital public » et des « revendications communautaristes et religieuses en nombre croissant ». Promettant de reconnaître leur travail « à sa juste valeur » si elle est élue en mai 2017, la présidente du Front national ébauche son programme santé : suppression de la tarification à l'activité à l'hôpital, dédommagement de la pénibilité, création d'un ministère dédié à la santé, reconnaissance universitaire et financière pour les futures infirmières de pratiques avancées.

Autres mesures évoquées lors du lancement du collectif « Usagers de la santé » : un desserrement du numerus clausus pour pallier la pénurie de médecins qui conduit à « aller en chercher à l'étranger », la mise en place d'un « stage territorial » obligatoire afin de sensibiliser les étudiants en santé à la problématique de la désertification médicale, une suppression de l'aide médicale d'État (2) ou encore la généralisation de la vente de médicaments à l'unité.

Les personnes âgées et les handicapées ne sont pas oubliées : Marine Le Pen souhaite créer un 5e risque au sein de la Sécurité sociale pour garantir une prise en charge de la dépendance, promet une augmentation de l'aide personnalisée d'autonomie (APA) et une revalorisation à hauteur du seuil de pauvreté de l'allocation aux adultes handicapées (AAH), financées grâce à la lutte contre la fraude. «Notre système de santé, maltraité par l'UMPS, doit redevenir le meilleur au monde », affirme la présidente du FN.

Une VAE pour devenir médecin ?

À charge pour le collectif « Usagers de la santé » nouvellement créé de nourrir la réflexion de la candidate et de construire une autre politique de santé. Aux côtés de Pierre Delacroix (le président), les chirurgiens Érick Gaston et Franck Boutault, l'étudiant chercheur Mickael Ehrminger et l'infirmière libérale Nicole Hugon. Candidate tête de liste FN à la mairie du 5e arrondissement de Lyon en 2014, ancienne présidente de la Fédération nationale des infirmiers du Rhône et actuelle membre du conseil de l'Ordre infirmier départemental, l'Idel milite pour la mise en place d'une VAE permettant aux IDE expérimentées de devenir médecin à l'issue d'une formation universitaire raccourcie et d'un examen dans leur spécialité (les Idel pourraient ainsi devenir médecins généralistes, les puéricultrices pédiatres, les Iade anesthésistes...), pour des équivalences de niveau master visant à reconnaître les compétences supplémentaires, pour la revalorisation des actes des Idel et la prise en compte des pathologies lourdes et des soins pédiatriques dans la NGAP.

Autant de propositions qui font écho au mécontentement des professionnels de santé. Le FN sera-t-il le seul parti à répondre à leur mal-être ?

Aveline Marques


1- Hypothèse d'une candidature Les Républicains de Alain Juppé ; 24 en cas de candidature LR de Nicolas Sarkozy.
2- L'AME est un dispositif permettant aux étrangers en situation irrégulière de bénéficier d'un accès aux soins.

Les dernières réactions

  • 19/05/2016 à 18:33
    blaise
    alerter
    Démagogie +++

Réagir à l'actualité

Pseudo :


Catalogues des Éditions Lamarre

CATALOGUE GÉNÉRAL

Téléchargez
Feuilletez
ÉTUDIANTS EN
IFSI IFAS IFAP


Téléchargez
Feuilletez
Commandez nos ouvrages

À découvrir

IFSI Je réussis mon stage : Cardiologie


Les stages cliniques des étudiants en IFSI sont parfois redoutés mais toujours essentiels à votre apprentissage. Afin que ce stage soit une réussite, voici une collection de guides de poche faciles à emporter avec vous et simples à consulter.

En savoir +

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...