24/08/2021

Costec

Collyre associant du dorzolamide et du timolol pour le traitement du glaucome

Le collyre Costec 20 mg/ml + 5 mg/ml associe du dorzolamide et du timolol, comme Cosopt, Dualkopt et Cosidime. Il est sans conservateurs et se conserve 2 mois après ouverture, comme Dualkopt (28 jours pour Cosidime).

Indications : traitement de la pression intraoculaire (PIO) élevée chez les patients présentant un glaucome à angle ouvert ou pseudoexfoliatif, lorsque l’instillation d’une monothérapie par bêtabloquant est insuffisante.

Mode d’action : le chlorhydrate de dorzolamide diminue la sécrétion d’humeur aqueuse. Le maléate de timolol pourrait réduire la formation de l’humeur aqueuse.

Posologie : instiller une goutte 2 fois/jour dans le cul-de-sac conjonctival de l’œil ou des yeux atteints. Pour réduire le passage systémique des principes -actifs, appuyer sur le coin interne de l’œil ou fermer les paupières pendant 2 minutes.

Contre-indications : maladie réactive des voies aériennes comme un asthme, un antécédent d’asthme ou une BPCO sévère ; bradycardie sinusale, maladie sinusale, bloc sinoauriculaire, bloc auriculoventriculaire de second ou troisième degré non contrôlé par un pacemaker, insuffisance cardiaque patente, choc cardiogénique ; insuffisance rénale sévère ou acidose hyperchlorémique ; hypersensibilité à l’un des constituants ou à l’argent ; grossesse et allaitement.

Effets indésirables : brûlures et picotements oculaires ou une dysgueusie très souvent ressentis après l’administration ; céphalées, hyperhémie conjonctivale, larmoiement, démangeaisons oculaires, inflammation ou irritation palpébrale, irritation oculaire, sécheresse oculaire, nausées, sinusite, asthénie fréquents.

Interactions : l’utilisation de deux agents bêtabloquants par voie locale n’est pas recommandée. Le traitement concomitant par dorzolamide et inhibiteurs de l’anhydrase carbonique oraux n’est pas recommandé (risque de lithiases urinaires, en particulier chez des patients présentant un antécédent de calculs rénaux). Un risque d’effets additifs de survenue d’hypotension et de bradycardie marquée existe en cas d’administration d’un collyre bêtabloquant avec des inhibiteurs calciques par voie orale, des médicaments induisant une diminution des catécholamines, des bêtabloquants, des anti-arythmiques, des digitaliques, des parasympathomimétiques, de la guanéthidine, des narcotiques ou des IMAO.

À dire au patient : si un autre collyre doit être utilisé, espacer les administrations d’au moins 10 minutes.

Présentation : dorzolamide 20 mg/ml et timolol 5 mg/ml, flacon de 10 ml (AMM : 3400930158494). Liste I. Remb. Sécu. soc. : 65 %. 14,90 €.

Fabricant : Santen

Sélection réalisée en partenariat avec Le Moniteur des pharmacies

Réagir à l'actualité

Pseudo :


À découvrir

IFSI Je réussis mon stage : Cardiologie

Les stages cliniques des étudiants en IFSI sont parfois redoutés mais toujours essentiels à votre apprentissage. Afin que ce stage soit une réussite, voici une collection de guides de poche faciles à emporter avec vous et simples à consulter.

En savoir +