Objectif Soins n° 265 du 01/10/2018

 

ÉTHIQUE

Claire Pourprix  

journaliste

Trop souvent, les groupes de réflexion éthique peinent à mobiliser les soignants. Manque de temps, réticence du management, prise de parole difficile… les arguments ne manquent pas. Pourtant, leur participation active est indispensable au bon déroulement du questionnement éthique. Pour leur bien-être au travail, mais avant tout pour une meilleure prise en charge des patients.

En avril dernier, Marion Broucke, infirmière en soins palliatifs, lançait une pétition pour demander aux députés d’entendre la voix des soignants face à la fin de vie. Dans cette lettre intitulée « Non, une légalisation des injections létales n’est pas la bonne...


Abonné, vous avez un compte ?




Mot de passe oublié ?

Abonné, vous n'avez pas de compte ?


Je crée un compte

Notre service client est à votre disposition au numéro : 01 84 18 10 56 ou bien directement par email : service-clients@espaceinfirmier.fr

Vous n'êtes pas abonné ?


Je m'abonne