Objectif Soins n° 257 du 01/06/2017

Droit

Gilles Devers  

Dans un arrêt du 19 avril 2017 (n° 16-83640), la chambre criminelle de la Cour de cassation confirme un arrêt de la cour d’appel d’Aix-en-Provence ayant condamné un chirurgien à deux ans d’emprisonnement avec sursis à la suite du décès d’une jeune patiente d’un choc septique.

Cette patiente avait été opérée deux jours plus tôt d’une intervention banale, une hémorroïdectomie, et le dossier montre des carences graves dans la prise en charge.

LES FAITS

La prise en charge et son évolution dramatique

Une patiente, âgée de 42 ans, est...




Cette page est réservée aux membres du site

Vous avez un compte ?



Mot de passe oublié ?

Vous n'avez pas de compte ?


Se créer un compte


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...