La délicate prise en charge des victimes d’attentats - Objectif Soins & Management n° 246 du 01/05/2016 | Espace Infirmier
 

Objectif Soins n° 246 du 01/05/2016

 

Promotion de la santé

Dr Philippe Vasseur  

Les attentats du 13 novembre 2015 ont frappé les corps comme les esprits. L’utilisation d’armes de guerre, simultanément sur plusieurs sites, est inédite en France. Les lésions observées chez les victimes d’attentats sont multiples. Des lésions physiques et/ou psychiques qui varient selon le type de traumatisme.

L’utilisation d’explosifs et de fusils d’assaut, de type Kalachnikov (AK-47…), armes très destructrices, entraînent des blessures physiques très graves et de profonds traumatismes psychiques. Les Kalachnikov tirent des balles de 7,62 mm à grand pouvoir de pénétration à l’origine...


Abonné, vous avez un compte ?




Mot de passe oublié ?

Abonné, vous n'avez pas de compte ?


Je crée un compte

Notre service client est à votre disposition au numéro : 0 805 297 111 ou bien directement par email : service-clients@espaceinfirmier.fr

Vous n'êtes pas abonné ?


Je m'abonne