L'infirmière Magazine n° 387 du 01/11/2017

ACTUALITÉS

SUR LE WEB

SPÉCIALISATION

→ C’est effectivement scandaleux, surtout que les médecins urgentistes souhaitent garder cette collaboration, que ce retrait va entraîner un sureffectif et un changement de poste sans rapport avec la spécialité. C’est bien une proposition de l’Agence régionale de santé (ARS) faite au directeur du centre hospitalier. Ce positionnement est contraire au code de la Santé publique, qui précise dans son article 4311-12 la priorisation des Iade sur ce type...




Cette page est réservée aux membres du site

Vous avez un compte ?



Mot de passe oublié ?

Vous n'avez pas de compte ?


Se créer un compte


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...