L'infirmière Magazine n° 365 du 01/11/2015

ANTICANCÉREUX PER OS

ACTUALITÉS

FOCUS

AVELINE MARQUES  

L’Institut national du cancer (INCa) a publié une première série de recommandations pour la prévention et la gestion des toxicités des chimiothérapies par voie orale.

En 1976, le tamoxifène est le premier anticancéreux per os autorisé. Aujourd’hui, un quart des anticancéreux sont pris par voie orale. Une proportion qui pourrait atteindre 50 % en 2020, alors que de nouvelles molécules ne cessent d’arriver sur le marché. Ces innovations...




Cette page est réservée aux membres du site

Vous avez un compte ?



Mot de passe oublié ?

Vous n'avez pas de compte ?


Se créer un compte


Articles de la même rubrique d'un même numéro

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...