L'infirmière Magazine n° 359 du 01/04/2015

ACTUALITÉS

SUR LE WEB

JOURNÉES DE 12 HEURES

→ J’ai arrêté la fonction cadre car je ne me suis pas fait au travail en 8 h. J’ai toujours travaillé en 12 h, de jour comme de nuit. La première fois, c’était à l’été 1986. Dire que les 12 h favorisent le burn-out me fait sourire, car je ne connais pas beaucoup de personnels qui, en 12 h, posent des arrêts maladie pour « souffler ». Quand on fait 3 jours de travail consécutifs, on a 2 jours avant et 2 jours après pour se...




Cette page est réservée aux membres du site

Vous avez un compte ?



Mot de passe oublié ?

Vous n'avez pas de compte ?


Se créer un compte


Articles de la même rubrique d'un même numéro

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...