L'infirmière Magazine n° 311 du 15/11/2012

AU QUOTIDIEN

DOSSIER

MATHIEU HAUTEMULLE  

Il n’est pas toujours facile de parler des odeurs dans l’exercice infirmier,ni agréable de les sentir. En revanche, il peut être utile de s’en servir !

Le sang a une odeur qui se sent. Anne Pach, infirmière clinicienne en hématologie, la repère quand elle soigne un patient qui saigne. Mais comment la décrire ? Les mots manquent. Dans un couloir de son service, Anne sonde alors trois de ses collègues. L’odeur du sang leur rappelle celle...




Cette page est réservée aux membres du site

Vous avez un compte ?



Mot de passe oublié ?

Vous n'avez pas de compte ?


Se créer un compte


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...