L'infirmière Magazine n° 311 du 15/11/2012

BONNES PRATIQUES

DOSSIER

MATHIEU HAUTEMULLE  

Une fois les odeurs senties et ressenties, le premier réflexe est de les fuir. Pourtant, les accepter semble bien plus efficace…

Le moyen idéal de mettre fin à une mauvaise odeur est d’en combattre la cause : une infection, un manque d’hygiène, une fréquence trop faible des soins, un tissu nécrotique à enlever… Finalement, « il n’y a plus d’odeurs particulières à l’hôpital », estime...




Cette page est réservée aux membres du site

Vous avez un compte ?



Mot de passe oublié ?

Vous n'avez pas de compte ?


Se créer un compte


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...