L'infirmière Magazine n° 308 du 01/10/2012

ACTUALITÉ

EN BREF

Une étude menée sur deux ans par le biologiste Gilles-Éric Séralini, publiée dans la revue Food and Chemical Technology, montre une forte hausse du risque de tumeurs, de troubles hépatiques et rénaux chez des rats nourris au maïs génétiquement modifié NK603 (Monsanto). 50 % à 70 % des rongeurs sont morts prématurément. Le gouvernement a saisi l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail.

...



Cette page est réservée aux membres du site

Vous avez un compte ?



Mot de passe oublié ?

Vous n'avez pas de compte ?


Se créer un compte


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...