L'infirmière Magazine n° 304 du 01/07/2012

ACTUALITÉ

EN BREF

Une étude de l’Inserm publiée dans l’International Journal of Cancer, montre que le risque de développer un cancer du sein est supérieur de 30 % pour les femmes travaillant de nuit, et de 50 % pour celles qui commencent à travailler de nuit avant leur première grossesse. Leur rythme circadien est perturbé, ce qui entraîne un dérèglement hormonal.

...



Cette page est réservée aux membres du site

Vous avez un compte ?



Mot de passe oublié ?

Vous n'avez pas de compte ?


Se créer un compte


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...