L'infirmière Magazine n° 283 du 15/07/2011

FORMATION CONTINUE

POINT SUR

Il existe deux formes cliniques de l’angor, qui peut présenter des crises d’intensité stable ou évoluer vers un syndrome aigu. Les traitements sont associés à des mesures de prévention comprenant, notamment, le suivi de règles hygiéno-diététiques précises.

1. LA MALADIE

Syndrome douloureux thoracique secondaire à une ischémie myocardique, l’angor résulte d’un déséquilibre entre les besoins du myocarde et l’apport en oxygène. Il est lié, le plus souvent, à des sténoses coronaires.

Les étiologies

Les causes sont...




Cette page est réservée aux membres du site

Vous avez un compte ?



Mot de passe oublié ?

Vous n'avez pas de compte ?


Se créer un compte


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...