L'infirmière Libérale Magazine n° 349 du 01/07/2018

Rhumatologie

Cahier de formation

Point sur

Nathalie Belin*   Dr Laurent Grange**  

Du fait d’un service médical rendu jugé insuffisant, les anti-arthrosiques symptomatiques d’action lente ont été déremboursés en 2015. De nombreux patients continuent toutefois à les utiliser, parfois sur recommandation de leur médecin.

Pour comprendre

→ Les anti-arthrosiques symptomatiques d’action lente (AASAL) regroupent la glucosamine, la chondroïtine, les insaponifiables de soja et d’avocat ainsi que la diacéréine. Ils ont une AMM dans le traitement de l’arthrose de la hanche et du genou, sauf la...




Cette page est réservée aux membres du site

Vous avez un compte ?



Mot de passe oublié ?

Vous n'avez pas de compte ?


Se créer un compte


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...