L'infirmière Libérale Magazine n° 334 du 01/03/2017

VU

Actualité

Marie-Claude Daydé  

S’agissant de voies veineuses centrales, nombre d’infirmières libérales préfèrent à domicile faire des soins sur port à cath que sur Picc line, jugeant ces derniers parfois plus à risque à domicile. En effet, certains patients et leurs proches ne sont pas toujours compliants aux engagements pris quant au respect des conditions d’hygiène nécessaires. Les normes de l’hôpital restent alors très aléatoires ! Pour d’autres infirmières, les Picc lines ne posent pas vraiment...




Cette page est réservée aux membres du site

Vous avez un compte ?



Mot de passe oublié ?

Vous n'avez pas de compte ?


Se créer un compte


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...