L'infirmière Libérale Magazine n° 330 du 01/11/2016

RECHERCHE

Actualité

Monique Chahmirian-Belrose  

INTERVIEW > Une altération du microbiote intestinal (MI) favoriserait des maladies auto-immunes, métaboliques et peut-être même certaines affections psychiatriques. Explications du Pr Philippe Seksik, gastro-entérologue à l’hôpital Saint-Antoine (AP-HP) et chercheur à l’Inserm.

L’INFIRMIÈRE LIBÉRALE MAGAZINE : Quelle est la situation actuelle de la transplantation de microbiote fécal (TMF) ?

PHILIPPE SEKSIK : La TMF consiste à introduire les selles d’un donneur sain dans le tube digestif d’un patient receveur afin de reconstituer une...




Cette page est réservée aux membres du site

Vous avez un compte ?



Mot de passe oublié ?

Vous n'avez pas de compte ?


Se créer un compte


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...