L'infirmière Libérale Magazine n° 289 du 01/02/2013

PROFESSION

Actualité

MOBILISATION → Né sur les réseaux sociaux, le mouvement de contestation infirmière “Ni bonnes, ni nonnes, ni pigeonnes” se structure en association. À sa tête, une infirmière libérale.

Né sur Facebook en octobre dernier, le mouvement des “Ni bonnes, ni nonnes, ni pigeonnes”*, comptant désormais environ 34 000 membres, passe à la vitesse supérieure. Au lendemain des rassemblements organisés un peu partout en France, le mouvement s’est en effet...




Cette page est réservée aux membres du site

Vous avez un compte ?



Mot de passe oublié ?

Vous n'avez pas de compte ?


Se créer un compte


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...