L'infirmière Libérale Magazine n° 271 du 01/06/2011

PROFESSION

Actualité

DANGER > Les chimiothérapies à domicile peuvent présenter des risques pour le personnel soignant. À l’AP-HP, des infirmières d’HAD s’estiment même en danger. Des libérales sont sollicitées.

Plus que d’ordinaire, l’AP-HP (Assistance publique-Hôpitaux de Paris) sollicite des infirmières libérales pour réaliser des chimiothérapies en hospitalisation à domicile (HAD). Cela peut s’expliquer par le fait que plus d’un tiers des 188 infirmières de soins adultes d’HAD...




Cette page est réservée aux membres du site

Vous avez un compte ?



Mot de passe oublié ?

Vous n'avez pas de compte ?


Se créer un compte


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...