L'infirmière Libérale Magazine n° 263 du 01/10/2010

Cahier de formation

Savoir faire

Mme A., 78 ans, porteuse d’une prothèse depuis cinq ans suite à une fracture du col du fémur, n’a pas le moral. Elle passe ses journées à grignoter devant sa télévision …

Il faut absolument la convaincre de marcher à l’extérieur au moins une heure par jour. L’absence d’activité physique est mauvaise pour l’évolution de son ostéoporose, et une nouvelle fracture du fémur sur sa prothèse serait très délicate à gérer. Il faut aussi qu’elle marche...




Cette page est réservée aux membres du site

Vous avez un compte ?



Mot de passe oublié ?

Vous n'avez pas de compte ?


Se créer un compte


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...