(Publicité)
 
30/01/2019

DPC : un bilan contrasté

L’Agence nationale du développement professionnel continu (ANDPC) a annoncé lors d’une conférence de presse, lundi 28 janvier, des investissements disparates selon les professions. Sur 435 000 professionnels de santé dont la formation continue est éligible au financement du DPC par l’ANDPC : biologistes, chirurgiens-dentistes, infirmiers, pédicures-podologues, médecins, sage-femmes, pharmaciens, masseurs-kinésithérapeutes, orthophonistes et orthoptistes, environ 157 000, soit 36 %, se sont engagés dans une action de DPC en 2018. Sur la période 2017-2018, soit la moitié de la première période d’activation de ce nouveau dispositif de financement, « 48 % de la profession éligible avait été prise en charge sur une ou plusieurs actions », s’est félicitée Michèle Lenoir-Salfati, directrice de l’ANDPC.

Mais ce bilan est très disparate selon les professions concernées : ainsi, les Idel ont été 40 % à s’inscrire dans le dispositif, pour 14 % des chirurgiens-dentistes et 55 % des pharmaciens, par exemple. Pour 2019, le budget annoncé pour le DPC est de 180,7 M€, dont 35,6 M€ pour la formation des Idel.

VSK avec APM


 

Catalogues des Éditions Lamarre

À découvrir

IFSI Je réussis mon stage : Cardiologie


Les stages cliniques des étudiants en IFSI sont parfois redoutés mais toujours essentiels à votre apprentissage. Afin que ce stage soit une réussite, voici une collection de guides de poche faciles à emporter avec vous et simples à consulter.

En savoir +

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...