(Publicité)
 
19/02/2019

Antibiorésistance : vers une avancée ?

Une étude parue dans Nature communications biology pourrait ouvrir la voie à la détection en amont du caractère antibiorésistant de certaines bactéries.

En 2016, des bactéries résistantes à la polymyxine B, qui jusqu’ici n’en avait pas connu, ont été découvertes. L’équipe de chercheurs canadiens a étudié le comportement de ces bactéries. Le fonctionnement de l’antibiotique est lié à sa charge : négative, elle est attirée par la charge positive de la membrane bactérienne, ce qui lui permet d’agir en la détruisant. C’est lorsque la charge de la bactérie est réduite qu’elle est moins attirée par l’antibiotique et que l’antibiorésistance apparaît. L’étude montre que l’augmentation de la charge de la surface de la membrane renforce la pénétration et les dommage infligés aux bactéries. Les modèles décrits dans cet article s’appliquent très bien à un grand nombre de souches de bactéries gram-négatif et pourraient être utilisés à l’avenir pour prédire leur faculté d’antibiorésistance.

VSK


 

Catalogues des Éditions Lamarre

À découvrir

IFSI Je réussis mon stage : Cardiologie


Les stages cliniques des étudiants en IFSI sont parfois redoutés mais toujours essentiels à votre apprentissage. Afin que ce stage soit une réussite, voici une collection de guides de poche faciles à emporter avec vous et simples à consulter.

En savoir +

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...