Titre de l'image

13/09/2021

Un nouveau syndicat pluripro pour les libéraux

La semaine dernière a vu naître Les Libéraux de Santé (LDS), une intersyndicale regroupant 11 organisations de soignants de ville*. La Fédération nationale des infirmiers (FNI) est de la partie, et son président, Daniel Guillerm, nous explique de quoi il retourne.

Pouvez-vous nous dire ce que sont les LDS et à quoi ils vont servir ?

Les LDS sont une association pluriprofessionnelle qui regroupe les principaux syndicats représentatifs des professionnels de santé de ville, qu’ils soient médicaux ou non. Il y a cinq ans, nous avions vu une polarisation des représentations avec le départ des paramédicaux du CNPS [Centre national des professions libérales de santé, ndlr] pour aller créer la FFPS [Fédération française des praticiens de santé, dont Daniel Guillerm est le président, ndlr]. Nous réussissions tout de même à avoir une interface entre CNPS et FFPS lorsque nos intérêts partagés étaient en jeu, mais il nous semblait nécessaire d’aller un peu plus loin en formalisant une association qui va faire des propositions transversales.

Pourquoi, contrairement à la FFPS, les LDS ne comprennent-ils qu’une seule organisation infirmière, la vôtre ?

Il s’agit d’une association où nous souhaitons avoir certaines valeurs partagées, qui ne le sont pas par toutes les organisations membres de la FFPS. Nous défendons une vision conventionnaliste des rapports avec l’Assurance maladie. Nous ne sommes pas dans un syndicalisme qui se fonderait uniquement sur la contestation. Par exemple, contrairement à certaines organisations infirmières qui, sur le dossier des retraites, ont préféré défiler dans la rue, nous avons privilégié la négociation avec les autorités de tutelle.

La FFPS est-elle morte ?

Non, et je souhaite qu’elle perdure pour la défense d’intérêts propres aux professions paramédicales. Mais si à la suite de la création des LDS, certaines organisations quittent la FFPS, alors elle aura vécu.

Concrètement, qu’allez-vous faire au sein des LDS ?

Le prochain Projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) et la campagne présidentielle vont arriver rapidement. Dans le cadre du premier, nous allons formuler des amendements aux parlementaires, et dans le cadre de la seconde, des propositions aux candidats. Nous avons ciblé des thématiques prioritaires comme le virage ambulatoire, la recertification, le numérique… Et nous voulons discuter des périmètres des métiers : aujourd’hui, quand une profession négocie avec l’Assurance maladie, elle a toujours peur que le voisin lui mange la laine sur le dos. Nous voulons donc nous mettre d’accord entre nous, en amont, pour voir si nous pouvons lâcher certains actes et prérogatives, et en gagner d’autres.

Ce serait donc la fin de la guerre entre Idels et pharmaciens sur la vaccination antigrippale, par exemple ?

Sur ce dossier, il y a longtemps que la FNI a enterré la hache de guerre (rires) ! Mais nous pouvons en revanche avancer sur d’autres vaccinations pour les Idels. Nous avons d’ailleurs un atelier prévu tout prochainement avec les médecins et les pharmaciens à propos de la couverture vaccinale !

Propos recueillis par Adrien Renaud

* FSPF (pharmaciens), SdB (biologistes), FNO (orthophonistes), SdA (audioprothésistes), FFMKR (kinés), FNI (Idels), FNP (pédicures-podologues), SNAO (orthoptistes), CSMF (médecins), CDF (dentistes), SML (médecins).

Réagir à l'actualité

Pseudo :


Catalogues des Éditions Lamarre

CATALOGUE GÉNÉRAL

Téléchargez
Feuilletez
ÉTUDIANTS EN
IFSI IFAS IFAP


Téléchargez
Feuilletez

Commandez nos ouvrages

À découvrir

IFSI Je réussis mon stage : Cardiologie

Les stages cliniques des étudiants en IFSI sont parfois redoutés mais toujours essentiels à votre apprentissage. Afin que ce stage soit une réussite, voici une collection de guides de poche faciles à emporter avec vous et simples à consulter.

En savoir +