Titre de l'image

14/06/2021

Infirmiers hygiénistes : leur rôle clef se poursuit post-épidémie

Le Secrétariat international des infirmières et infirmiers de l’espace francophone (Sidiief) a organisé, du 7 au 11 juin, un forum virtuel sur l’avenir des soins infirmiers. Les infirmiers hygiénistes ont pu témoigner de leur rôle durant la crise sanitaire et de leurs missions à venir post-pandémie.

Évaluation de la qualité des soins, élaboration des protocoles d’hygiène, surveillance des soignants, sont quelques-unes des missions clefs des infirmiers hygiénistes. Et depuis un an et demi, ils sont au cœur des efforts visant à contenir et gérer l’urgence sanitaire. Afin de contribuer au développement d’une culture de prévention des infections et de gestion des épidémies pérenne, ils doivent mettre à profit leur jugement clinique et exercer un fort leadership. « Nous avions appris cette mission pendant notre formation et, depuis la crise sanitaire, nous devons l’appliquer concrètement en collaboration avec les équipes hospitalières », a souligné Soha Abdulmalak, cadre supérieure, experte en hygiène hospitalière au CHU Hôtel-Dieu de France, au Liban.

Une adaptabilité constante

Cette crise a permis de montrer toutes les facettes de l’infirmier hygiéniste. « Nous avons été des logisticiens en travaillant main dans la main, plusieurs fois par semaine, avec la direction logistique pour coordonner les messages aux équipes en fonction des stocks d’équipements de protection individuelle disponibles, a fait savoir Philippe Bressin, infirmier chef de service, spécialiste en prévention et contrôle des infections au sein du service de médecine interne adulte du Centre hospitalier universitaire vaudois (CHUV) en Suisse. Nous avons aussi été des communicants hors pair, car du jour au lendemain nous avons mis en ligne des vidéos informatives réalisées en trois heures alors qu’auparavant, il nous fallait six mois pour fournir des supports didactiques. » Les infirmiers hygiénistes ont également dû adapter leur message au public cible et se rendre disponibles pour répondre de manière précise aux questions des équipes.

Et demain ?

Maintenant que la crise commence à être maîtrisée, que va-t-il advenir de leur mission ? « Notre rôle, c’est la pérennité, a soutenu Natasha Desmarteau, infirmière au Québec, conseillère en prévention et contrôle des infections au sein de la Direction de la santé publique de la Capitale-Nationale, une région administrative du Québec. Nous devons continuer à analyser les pratiques de base et profiter de ce levier, l’exposer pour nous assurer que toutes les équipes de l’établissement de soins appliquent les protocoles de façon exceptionnelle pour éviter la transmission des infections. » Un rôle d’autant plus important que les infirmiers hygiénistes commencent à constater sur le terrain, de la part de leurs collègues, un certain relâchement dans le respect des normes d’hygiène. « Nous allons devoir repartir sur les bases », a fait savoir Soha Abdulmalak.

Laure Martin

À LIRE ÉGALEMENT

L’article « Des équipes d’hygiène très opérationnelles », paru dans L’Infirmièr.e n° 5, février 2021.

Réagir à l'actualité

Pseudo :


Catalogues des Éditions Lamarre

CATALOGUE GÉNÉRAL

Téléchargez
Feuilletez
ÉTUDIANTS EN
IFSI IFAS IFAP


Téléchargez
Feuilletez

Commandez nos ouvrages

À découvrir

IFSI Je réussis mon stage : Cardiologie

Les stages cliniques des étudiants en IFSI sont parfois redoutés mais toujours essentiels à votre apprentissage. Afin que ce stage soit une réussite, voici une collection de guides de poche faciles à emporter avec vous et simples à consulter.

En savoir +