Titre de l'image

21/04/2022

Développement durable : Convergence Infirmière signe un partenariat avec le C2DS

Convergence Infirmière, présidé par Ghislaine Sicre, vient de signer un partenariat avec le C2DS. Au programme, sensibiliser et informer les infirmières libérales sur les bonnes pratiques pour un système de santé durable et responsable.

« Notre objectif est de déclencher une prise de conscience chez les prescripteurs, les délivreurs et dans tout le monde de la santé, estime Ghislaine Sicre, présidente de Convergence Infirmière. Le parcours du patient ne s’arrête pas aux portes de l’hôpital. Le parcours de soins se fait dans un établissement et hors les murs. Il faut embarquer tout le monde dans cette démarche développement durable. S’il y a un travail en place sur le gaspillage en milieu hospitalier, cela doit continuer à domicile. Chacun doit être attentif à la prescription. On ne peut plus avoir trois types de pansement prescrits alors qu’un seul est utilisé. »

Partage de bonnes pratiques

Ce partenariat vient officialiser des échanges actifs depuis quelque temps déjà entre le syndicat CI et le Comité pour le développement durable en santé (C2DS). « Il n’y a pas de feuille de route établie ni de liste d’actions définies a priori, mais c’est un engagement de cœur et de convictions de part et d’autre », précise Véronique Molières, directrice du C2DS. Notre objectif est d’avoir dans le radar les professionnels de santé libéraux et de mettre en avant la continuité des démarches développement durable en santé sur un territoire. La dimension territoriale est réellement importante. On se rend compte que les actions menées par les établissements, dans une même région, sont rarement connues par chacun d’entre eux ni même parfois par l’Ademe, l’Agence régionale de santé (ARS) ou la Direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement (Dreal). » Le C2DS a mis en place cinq Clubs métiers – médecins, pharmaciens, qualiticiens, communication, ingénieurs (en cours de construction) –, des speed datings afin que les établissements partagent leurs bonnes pratiques et depuis le mois de mars, des réunions régionales. La première s’est déroulée en mars au CHU de Montpellier et a donné la parole aux infirmières libérales par l’intermédiaire de la présidente de Convergence Infirmière. « De nombreux professionnels ont mis en place des choses intéressantes dans les établissements, notamment sur le recyclage, souligne-t-elle. Les paramédicaux doivent connaître ces actions afin de créer une synergie et de la connaissance entre les personnes. Nous avons trop longtemps travaillé en silos. Il faut sortir de cette approche. » Les prochaines réunions en Région auront lieu le 6 mai à Saint-Brieuc et le 3 juin en Auvergne-Rhône-Alpes. À chaque fois, des infirmières libérales de Convergence Infirmière pourront prendre la parole et apporter leur témoignage.

Le gaspillage en ligne de mire

Une démarche développement durable s’inscrit dans la durée et demande du temps. Dans l’immédiat, plusieurs pistes d’actions concrètes sont à l’étude par le syndicat infirmier. En ligne de mire, le gaspillage dans les soins « J’ai calculé que pour un seul patient avec un sondage évacuateur, je gaspillais 180 seringues et 300 à 400 compresses par mois, précise Ghislaine Sicre. Il faut vraiment réfléchir aux filières de recyclage qui manquent. Pendant un mois, des cabinets infirmiers volontaires vont comptabiliser et évaluer tout ce qu’ils consomment. Il faut vraiment se rendre compte des déchets récupérés chaque jour. Le but n’est pas de pointer untel ou untel, mais de sensibiliser le plus grand nombre d’infirmiers libéraux au tri et au gaspillage. Ils pourraient aussi récupérer le gaspillage non souillé. »

Des cabinets infirmiers THQSE ?

Cette action, qui devrait se dérouler avant l’été, sera couverte par le C2DS et bénéficiera ainsi d’une large communication. Pourquoi pas ensuite labelliser des cabinets infirmiers THQSE (Très haute qualité sociale et environnementale) ou former des infirmières libérales aux enjeux environnementaux. Tout est à construire en s’appuyant sur le local. « Je crois beaucoup aux liens sur un territoire et aux échanges avec les maires des communes, ajoute la présidente de Convergence Infirmière. À terme, nous pourrions même avoir des infirmières formées au développement durable qui seraient des vecteurs de sensibilisation sur leur zone géographique de travail. »

Isabel Soubelet

À LIRE ÉGALEMENT

- Martin L., « Un soin d’hygiène scruté sous tous les angles », L’Infirmièr. e n° 18, mars 2022.

- Soubelet I., « Ces établissements qui se mettent au vert », L’Infirmièr. e n° 15-16, décembre 2021-janvier 2022.

- Soubelet I., « Véronique Molières : “Notre but est de mettre en avant des initiatives duplicables en matière de décarbonation” », Espaceinfirmier.fr, le 15/11/2021.

- Soubelet I., « C2DS : top départ à la Convention hospitalière pour le climat », Espaceinfirmier.fr, le 29/04/2021.

- Martin L, « L’écoresponsabilité du cabinet pas à pas », L’Infirmièr. e n° 13, octobre 2021.

Les dernières réactions

  • 17/05/2022 à 20:47
    Henriette Amunazo
    alerter
    J'AI ÉTÉ GUÉRI DU VIRUS HERPES SIMPLEX PAR LE DR WATER, LE GRAND HERBORISTE.
    Je suis si heureux de partager ce témoignage avec le monde car généralement il y a tellement de doutes sur la guérison du virus HERPES simplex. C'est vraiment sérieux, je m'appelle HENRIETTE AMUNAZO et je suis tellement heureuse qu'aujourd'hui je puisse donner ce témoignage au monde et aussi aider des gens qui ont été condamnés comme je l'ai été. Qui croira qu'une herbe peut guérir complètement l'HERPES du corps ?, Je n'ai jamais cru que cela fonctionnerait, j'ai dépensé beaucoup d'argent pour obtenir des médicaments à l'hôpital pour supprimer les épidémies, il est arrivé à un moment où tout ce que je voulais était mort à venir parce que j'étais fauché et que j'ai déjà de fortes épidémies du virus de l'herpès. Un jour, je parcourais Internet en posant des questions en ligne juste pour en savoir plus sur les derniers développements dans le secteur médical pour voir s'il y avait encore de l'espoir, puis je suis tombé sur un article sur ce grand homme appelé DR WATER via un ami en ligne qui a fait publiquement un témoignage sur la façon dont elle a également été guérie du virus de l'herpès simplex 2 par ce médecin à base de plantes qui est bien connu pour sa solide pratique à base de plantes anciennes pour la guérison de l'HERPES, du VIH, des VERRUES et du CANCER. Au début, je doutais à la fois de la femme et du médecin, tout comme tant de personnes qui voient ce message douteraient parce que médicalement, cela s'est avéré impossible, mais plus tard, j'ai décidé de lui donner un essai, alors je lui ai envoyé un e-mail. Je ne le croyais pas tant que ça, je voulais juste lui donner un essai. Il a répondu à mon courrier et avait besoin d'informations sur moi, puis je les lui ai envoyées, il a préparé un médicament à base de plantes (CURE) et l'a envoyé via le service de messagerie en ligne pour livraison. Il a donné mes coordonnées au bureau du courrier. Ils m'ont dit que 3-5 jours je recevrais le colis et après l'avoir reçu, j'ai pris le médicament tel que prescrit par lui au bout de 13 jours que le médicament a duré, il m'a dit d'aller à l'hôpital pour un test, et je Je suis allé, étonnamment après le test, le médecin m'a confirmé que le virus de l'herpès simplex était libre, je pensais que c'était une blague, je suis allé dans d'autres hôpitaux et j'ai également été confirmé sans herpès, je dirai que c'était comme un miracle. J'ai attendu de voir si j'aurais à nouveau des épidémies et cela fait 2 mois maintenant, je n'ai connu aucune épidémie. Merci monsieur de m'avoir sauvé la vie même si vous ne pouvez pas voir ce message, je ne cesserai jamais de témoigner de l'impact que vous avez eu dans ma vie en restaurant ma vie alors que j'étais stigmatisé et même évité par ma famille et mes amis. Je promets que je témoignerai toujours de vos bonnes œuvres. si vous avez le virus de l'herpès simplex, le VIH, le diabète, le virus du papillome humain ou les verrues génitales, contactez-le et je suis sûr que vous guérirez, contactez-le via :
    Courriel : Drwaterhivcurecentre@gmail.com
    ou Appel/WhatsApp : +2349050205019
    CE SONT LES CHOSES QUE DR WATER EST
    SPÉCIALISÉ
    . HERPÈS
    . VIH/SIDA
    . CANCER
    . VERRUES GÉNITALES
    . CALCULS RÉNAUX
    . ULCÈRE
    . HÉPATITE B&C
    . TROUBLE DU PORT-RATE
    . DIABÈTE
    . CANCER DE LA PROSTRASE
    . FIBRIODE, KYSTE
    . INFERTILITÉ [MARI OU FEMME]

Réagir à l'actualité

Pseudo :


À découvrir

IFSI Je réussis mon stage : Cardiologie

Les stages cliniques des étudiants en IFSI sont parfois redoutés mais toujours essentiels à votre apprentissage. Afin que ce stage soit une réussite, voici une collection de guides de poche faciles à emporter avec vous et simples à consulter.

En savoir +