Titre de l'image

09/06/2022

Crise des urgences : premières mesures

Intervenue mardi en ouverture du congrès Urgences 2022, la ministre de la Santé Brigitte Bourguignon a annoncé une première série de mesures applicables. Parmi celles-ci, le doublement des heures supplémentaires et du temps de travail additionnel, l’entrée en exercice des étudiants avant la remise du diplôme.

« Au congrès Urgences, j’ai voulu rencontrer les urgentistes, non pas pour minimiser les difficultés de notre système de santé, mais pour leur dire, en responsabilité, que nous bâtirons, avec la ville et l’hôpital, des solutions nouvelles, rapides et efficaces pour les dépasser », a énoncé la ministre de la Santé mardi au congrès Urgences 2022, qui se déroule jusqu’au 10 juin. Pour enrayer la crise que traversent les services d’urgences, et en attendant les conclusions de la mission flash attendues d’ici le 1er juillet, la ministre a d’ores et déjà annoncé des mesures prioritaires :

- le doublement de la rémunération des heures supplémentaires du personnel non médical et du temps de travail additionnel des médecins pour l’ensemble de la période estivale ;

- pour les professionnels retraités souhaitant reprendre une activité de soins : des facilités de cumul de leur pension et de leurs revenus d’activité ;

- la possibilité pour les étudiants infirmiers et aides-soignants d’exercer dès la fin de leur formation, en juin ou juillet, sans attendre la remise de diplôme officielle, sachant qu’elle a lieu généralement en septembre.

La ministre a par ailleurs demandé aux agences régionales de santé de « remobiliser les dispositifs territoriaux de gestion de crise » impliquant hôpitaux publics, cliniques privées et professionnels libéraux. « Ces rencontres font l’objet d’un format différent suivant les régions et les territoires » avec pour objectif commun « de créer du lien, de la transparence, de la mobilisation solidaire pour répondre aux besoins de soins non programmés de la population », a indiqué Brigitte Bourguignon.

Ces premières mesures seront bientôt « complétées par les propositions de la mission Braun » a affirmé la ministre, ajoutant qu’il ne s’agissait pas de rédiger un « énième rapport théorique ». Elle a reconnu que « l’été sera difficile », que « le risque de rupture d’accès aux soins est réel » et qu’il faudra « trouver des solutions pour que les Français ne soient pas privés de soins ». « Nous devrons ensuite aller plus loin, pour transformer partout en France notre système de santé, dans un esprit de responsabilité et de solidarité. C’est ce qu’attendent nos concitoyens », a-t-elle.

La rédaction d’Espaceinfirmier.fr, avec APMnews

À LIRE ÉGALEMENT

- Clausener M., « Tension aux urgences : promesse de solutions avant l’été », Espaceinfirmier.fr, le 01/06/2022.

- Laborde T., « Les urgences d’Orléans en crise, une première », Espaceinfirmier.fr, le 14/04/2022.

- Renaud A. « IPA « urgences » : les textes… en attendant leur application », Espaceinfirmier.fr, le 10/11/2021.

- Renaud A., « Le SAS a quitté le sas de lancement », L’Infirmièr.e, n° 13, octobre 2021.

- Lapp A., Urgences pour l’infirmière, éditions Lamarre, 2022.

Les dernières réactions

  • 10/06/2022 à 12:45
    cs
    alerter
    C'est une blague c'est tout ce qu'ils ont trouvé pour aider l'hôpital. Les étudiants travaillaient déjà avant l'obtention définitive du diplôme, des personnels retraités on a déjà, le doublement des heures sup, ok mais encore faut-il qu'il y ait du personnel pour les assurer et enfin comme en intra "déshabiller Paul pour habiller Jean"...
    Et pour information Mme La ministre la rupture d'accès aux soins n'est pas un risque mais une réalité depuis plusieurs mois.
    l'hôpital public va disparaître j'en suis persuadée
  • 11/06/2022 à 14:24
    Dol
    alerter
    Là, le bateau va couler, c'est trop tard malheureusement.

    Faire appel aux retraités, ils font les fonds des tiroirs à ce niveau là !
  • 11/06/2022 à 16:31
    Mathias Gibbs
    alerter
    La réaction a été supprimée car elle ne respecte pas la charte du site.
  • 20/06/2022 à 15:13
    Dies Ire
    alerter
    La ministre de la santé : un petit tour et puis s'en va...

Réagir à l'actualité

Pseudo :


À découvrir

IFSI Je réussis mon stage : Cardiologie

Les stages cliniques des étudiants en IFSI sont parfois redoutés mais toujours essentiels à votre apprentissage. Afin que ce stage soit une réussite, voici une collection de guides de poche faciles à emporter avec vous et simples à consulter.

En savoir +