Titre de l'image

19/05/2022

SALON INFIRMIER

Certification périodique : un volet « santé personnelle » à construire

Ce quatrième bloc du programme d’actions que doivent réaliser les professionnels de santé à Ordre était l’objet d’une conférence lors du Salon infirmier, mardi 17 mai.

« Une formidable opportunité. » C’est ainsi que Daniel Guillerm qualifie la certification périodique, cette obligation à laquelle tous les professionnels de santé à Ordre devront se soumettre à partir du 1er janvier 2023. Son objectif ? Garantir le maintien des compétences, la qualité des pratiques professionnelles, l’actualisation et le niveau des connaissances. Le vice-président du Conseil national professionnel infirmier (CNPI) en discutait lors d’une conférence au Salon infirmier. À ses côtés, Nadine Rauch, présidente du Groupement des infirmiers de santé au travail (GIT) et Élisa Guises, présidente de la Société de recherche des infirmières puéricultrices (SoRIP). Comme rappelé par Évelyne Malaquin-Pavan, présidente du CNPI qui modérait, les professionnels doivent avoir réalisé, au cours d’une période de six ans, un programme minimal d’actions visant à actualiser leurs connaissances et compétences, renforcer la qualité de leurs pratiques, améliorer la relation avec leurs patients, mieux prendre en compte leur santé personnelle.

Vers un système plus performant

C’est à ce dernier bloc que cette conférence était consacrée. Pour cause : « C’est la première fois qu’on met à ce point l’accent sur la santé », souligne Élisa Guises. Cet aspect n’est pourtant en soi « pas nouveau », rappelle Daniel Guillerm, la convention de Genève de 1948 adressant que « les médecins doivent prendre soin de leur santé, de leur bien-être, se former afin de prodiguer des soins irréprochables ». Mais pour l’infirmier libéral, qui rappelle les problématiques actuelles du maintien en emploi des infirmières, ce « prendre soin des soignants » est une « brique qui nous permettra demain d’avoir un système plus performant ». « On est aujourd’hui dans la construction avec nos instances professionnelles des référentiels d’activités, sur lesquels chaque profession va pouvoir s’exprimer pour satisfaire la certification périodique », contextualise la présidente du CNPI.

Implication forte de la profession

La certification, un Graal ? Pour Daniel Guillerm, c’est « un outil qui peut nous aider énormément », à deux conditions : « 1) un système de contrôle pertinent ; 2) de vraies contraintes », liste-t-il, conscient de la « spécialité française » : « Pondre des textes et mettre en place des circulaires d’application disant le contraire. » Pourquoi la certification périodique marcherait-elle mieux que le document unique, obligatoire mais pas toujours appliqué, demande-t-on dans l’assistance. Pour le vice-président du CNPI, « ce qui différencie ce que nous sommes en train de mettre en place d’une usine à gaz, c’est la gouvernance », car cette fois, il y a une « implication extrêmement forte » de la profession, alors que d’habitude, c’est « descendant ». Évelyne Malaquin-Pavan souligne aussi la vigilance des associations d’usagers, parties prenantes de la gouvernance.

Pauline Machard

Les dernières réactions

  • 19/05/2022 à 16:02
    Veronica Hadidh
    alerter
    La réaction a été supprimée car elle ne respecte pas la charte du site.
  • 19/05/2022 à 16:03
    Marisa Gerrado
    alerter
    Merci beaucoup Veronica, j'ai vu votre message recommandant Dr.water sur ce site il y a quelques mois, et je l'ai contacté pour soigner mon herpès. Je suis tellement heureux que cela ait fonctionné et j'ai également été guéri de mon herpès. Je suis aux États-Unis, veuillez me répondre si vous êtes également aux États-Unis. Et s'il vous plaît, continuez à le publier autant que vous le pouvez. beaucoup de gens comme moi ont besoin de voir cela pour guérir aussi de l'herpès. l'herpès est la dernière chose que je puisse souhaiter à mon ennemi.
  • 31/05/2022 à 09:37
    Henriette Amunazo
    alerter
    J'AI ÉTÉ GUÉRI DU VIRUS DE L'HERPES SIMPLEX PAR LE DR WATER, LE GRAND HERBORISTE.
    Je suis si heureux de partager ce témoignage avec le monde car généralement il y a tellement de doutes sur la guérison du virus HERPES simplex. C'est vraiment sérieux, je m'appelle HENRIETTE AMUNAZO et je suis tellement heureuse qu'aujourd'hui je puisse donner ce témoignage au monde et aussi aider des gens qui ont été condamnés comme je l'ai été. Qui croira qu'une herbe peut guérir complètement l'HERPES du corps ?, Je n'ai jamais cru que cela fonctionnerait, j'ai dépensé beaucoup d'argent pour obtenir des médicaments à l'hôpital pour supprimer les épidémies, il est arrivé à un moment où tout ce que je voulais était mort à venir parce que j'étais fauché et que j'ai déjà de fortes épidémies du virus de l'herpès. Un jour, je parcourais Internet en posant des questions en ligne juste pour en savoir plus sur les derniers développements dans le secteur médical pour voir s'il y avait encore de l'espoir, puis je suis tombé sur un article sur ce grand homme appelé DR WATER via un ami en ligne qui a fait publiquement un témoignage sur la façon dont elle a également été guérie du virus de l'herpès simplex 2 par ce médecin à base de plantes qui est bien connu pour sa solide pratique à base de plantes anciennes pour la guérison de l'HERPES, du VIH, des VERRUES et du CANCER. Au début, je doutais à la fois de la femme et du médecin, tout comme tant de personnes qui voient ce message douteraient parce que médicalement, cela s'est avéré impossible, mais plus tard, j'ai décidé de lui donner un essai, alors je lui ai envoyé un e-mail. Je ne le croyais pas tant que ça, je voulais juste lui donner un essai. Il a répondu à mon courrier et avait besoin d'informations sur moi, puis je les lui ai envoyées, il a préparé un médicament à base de plantes (CURE) et l'a envoyé via le service de messagerie en ligne pour livraison. Il a donné mes coordonnées au bureau du courrier. Ils m'ont dit que 3-5 jours je recevrais le colis et après l'avoir reçu, j'ai pris le médicament tel que prescrit par lui au bout de 13 jours que le médicament a duré, il m'a dit d'aller à l'hôpital pour un test, et je Je suis allé, étonnamment après le test, le médecin m'a confirmé que le virus de l'herpès simplex était libre, je pensais que c'était une blague, je suis allé dans d'autres hôpitaux et j'ai également été confirmé sans herpès, je dirai que c'était comme un miracle. J'ai attendu de voir si j'aurais à nouveau des épidémies et cela fait 2 mois maintenant, je n'ai connu aucune épidémie. Merci monsieur de m'avoir sauvé la vie même si vous ne pouvez pas voir ce message, je ne cesserai jamais de témoigner de l'impact que vous avez eu dans ma vie en restaurant ma vie alors que j'étais stigmatisé et même évité par ma famille et mes amis. Je promets que je témoignerai toujours de vos bonnes œuvres. si vous avez le virus de l'herpès simplex, le VIH, le diabète, le virus du papillome humain ou des verrues génitales, contactez-le et je suis sûr que vous guérirez, contactez-le via :
    Courriel : Drwaterhivcurecentre@gmail.com
    ou Appel/WhatsApp : +2349050205019
    CE SONT LES CHOSES QUE DR WATER EST
    SPÉCIALISÉ
    . HERPÈS
    . VIH/SIDA
    . CANCER
    . VERRUES GÉNITALES
    . CALCULS RÉNAUX
    . ULCÈRE
    . HÉPATITE B&C
    . TROUBLE DU PORT-RATE
    . DIABÈTE
    . CANCER DE LA PROSTRASE
    . FIBRIODE, KYSTE
    . INFERTILITÉ [MARI OU FEMME]

Réagir à l'actualité

Pseudo :


À découvrir

IFSI Je réussis mon stage : Cardiologie

Les stages cliniques des étudiants en IFSI sont parfois redoutés mais toujours essentiels à votre apprentissage. Afin que ce stage soit une réussite, voici une collection de guides de poche faciles à emporter avec vous et simples à consulter.

En savoir +